Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Nancy – ACA : La victoire, sinon rien

L’AC Aiacciu ira défier un concurrent direct, mais qui a déjà six points d’avance. Nancy, « Equipe en plein doute » selon O Pantaloni, aura une pression certaine devant son public, face à des ajacciens forts de leur belle rencontre face à Lille. Un match à six points, où l’ACA a plus à gagner qu’à perdre, en réalité.

 

Une semaine à s’entraîner sur le synthétique de Petrusedda en guise de préparation, et revoilà les ajacciens face à un mur. En déplacement à Nancy, 19e avec quatorze unités, l’ACA abordera ce match avec le même état d’esprit conquérant, qui a donné une belle rencontre face à des Lillois, malheureusement en pleine réussite. Les deux buts marqués à la meilleures défense de L1 doivent faire office de déclic pour le groupe, qui s’est découvert un prétendant sérieux à un poste de titulaire, en la personne de Damien Tiberi, qui serait bien inspiré de reproduire la même performance en Lorraine. Si l’attaque a enfin réussi à s’exprimer, la défense a encore été trop perméable. Le milieu a montré de belles choses quant à lui. Des duels gagnés, de la récupération efficace par moment, des signes de vie qui rassurent, même si tout le monde s’accorde sur le fait que l’électrocardiogramme de l’Ours a mis du temps à repartir. L’ACA était samedi dernier sur la bonne voie, cependant, ce match face à l’équipe de Jean Fernandez pourrait être plus compliqué que le précédent.

Après une victoire surprise au Parc des Princes, l’ASNL a enchaîné deux débâcles, dont une à domicile face à Dijon, qui ont fait replonger les coéquipiers de Djamel Bakar dans le doute et la peur. La pression sera donc sur les épaules des Lorrains, dont le niveau de jeu médiocre a fait récemment sortir l’entraineur de ses gonds. Certes, celui pratiqué par l’ACA n’a guère été plus reluisant ces derniers matchs, mais le dernier en date a fait mentir les plus critiques. Certes, certains compartiments du jeu comportent encore trop de lacunes, mais force est de constater que le travail commence enfin à porter ses fruits, et que la détermination affichée hors des matchs paye, lorsqu’elle est mise en pratique sur le terrain. L’ACA aura donc quelque chose à se prouver lui-même, le tout avec la tête libre, et soulagée de toute inhibition, du moins, c’est ce qu’on souhaite aux ajacciens, qui auraient tout à gagner à rendre une copie aussi intéressante que lors de la précédente journée. Coup d’envoi 19h stade Marcel Picot.

 

 

U GRUPPU AIACCINU : André, Bouhours, Cavalli, Charvet, Debès, Diawara, Ilan, Kinkela, Lasne, Lippini, Medjani, Mostefa,Ochoa, Pierazzi, Poulard, Sammaritano, Socrier, Tiberi.

 

U GRUPPU DI L’ASNL : Ndy Assembe, Gregorini, Calvé, Sané, Helder, André Luiz, Loties, Sami, Lemaitre, Brison, Mangani, Diakité, Traoré, Karaboué, Bakar, Moukandjo, Niculae, Jo-Gook.

 

O.C.

Écrire commentaire

Commentaires: 0