Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Bastia : La Haute-Corse à son Adil

Avec l’ouverture à Bastia de l’agence départementale d’information sur le logement (ADIL) une lacune a été comblée l’autre jour en Haute-Corse. Et Joseph Castelli, le président du conseil général de Haute-Corse et Louis Le Franc, le préfet, n’ont pas manqué de se réjouir de l’avènement l’ADIL du Nord de l’Ile.

Une ADIL qui s’est installée au conseil général mais qui, bientôt, trouvera des locaux « à sa mesure et très proches » a souligné Joseph Castelli.
« Mais il était important de procéder, malgré tout, à son  installation officielle ne serait-ce que pour présenter son directeur Jean Cordier  et annoncer à la population de Haute-Corse qu’elle pourra, très prochainement faire appel à ses compétences pour trouver des solutions aux questions, très nombreuses, qui se posent en matière de logement » a ajouté le président du conseil général.
Conseil personnalisé, complet et gratuit
Le public et les acteurs de l’habitat trouveront à l’Adil un conseil personnalisé, complet et gratuit aussi bien juridique, que financier et fiscal, pour l’acquisition, la construction, la vente l’amélioration et la rénovation d’un logement.
Cette nouvelle structure jouera le rôle de centre de ressources, d’observatoire local du marché du logement et enfin d’information, notamment en faveur des personnes en difficulté,  mais plus globalement au profit de toute personne physique ou morale a encore précisé Joseph Castelli.
En terminant le président du conseil général n’a pas manqué de « saluer et de remercier » pour leur engagement les nombreux partenaires que sont les organismes représentant l’offre de biens et services concourant au logement,  les consommateurs et les usagers, les représentants des pouvoirs publics et des organisations d’intérêt général au nombre desquels la préfecture de Haute-Corse, la CTC, la communauté d’agglomération de Bastia, la commune de Lucciana, l’association des maires de Haute-Corse, la caisse d’allocations familiales de la Haute-Corse, la mutualité sociale agricole…
Louis Le Franc, le préfet de Haute-Corse, à son tour, a souligné combien il était important de porter cette structure, financée à 80% par l’Etat et le conseil général, sur les fonts baptismaux maintenant. « Pour les gens qui sont à la recherche d’un logement en fonction de leurs capacités financières et en rapport avec leurs besoins et toutes les autres problématiques liées à ce problème cela était indispensable ».
La lacune est, désormais, comblée.

Renseignements sur les réseaux des Adil : 08 20 16 75 00
www. Anil.org

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Dupont (jeudi, 08 décembre 2011 10:26)

    On en sait autant (sinon plus) avec Internet ! Ces agences sont surtout utiles pour créer des emplois (très peu). Si vous avez un souci elles ne sont pas capables de vous défendre !