Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

5 Mai 1992 : Déjà plus de 12 000 signatures pour la pétition

Lauda Giudicelli et les membres de sa famille ont été entendus. Ils voulaient atteindre le cap des 10 000 signatures avant la fin du week-end. Samedi soir leur pétition mise en ligne pour exiger que l'on ne rejoue jamais plus au football en France un 5 Mai, pour respecter la mémoire des 18 victimes et le respect des 2 300 blessés de la catastrophe de Furiani, avait atteint le cap des 12 000. Et ce n'est pas fini. Samedi la Ligue Corse de Football, lors de son assemblée générale, a adressé une motion allant dans ce sens aux instances nationales du football.

"Une motion adoptée à l'unanimité et venant en commplémentarité de la pétition en ligne" a souligné Marc Riolacci estimant que le vingtième anniversaire de la catastrophe devait se traduire par une commémoration à la hauteur de la tragédie qui a endeuillé toute l'île.
Au cours de cette même assemblée générale les clubs de la ligue ont mandaté leur président afin de demander à celui de la FFF - Noël Le Graet en l'occurrence - de soutenir la position de la ligue corse sur ce plan et de présenter cette motion lors de l'assemblée fédérale du 17 Décembre.
Restera ensuite à convaincre le football professionnel cette fois, ce même football qui il y a deux ans avait programmé une journée de compétition qui avait permis à l'OM d'être sacré champion de France?
Que se passera t-il le 5 Mai 2012?
On espère des stades vides et des équipes aux vestiaires.
Ce sera la preuve que la pétition aura fait son effet.
En attendant continuez à la faire signer à tous vos amis et à tous vos proches.
Il faut que toute la Corse, mais pas seulement, dise non au football le 5 Mai !
La motion

Le 5 mai 1992, la Tribune Nord du Stade Armand Cesari s’effondre causant 18 morts et plus de 2300 blessés. La Corse entière est touchée par ce drame, le traumatisme est immense. Une catastrophe jamais connue dans le monde du football français. Et pourtant… les instances du football français contrairement aux responsables du football anglais n’accordent aucune importance à cette date. L’Angleterre, pays de football, ne joue plus aucun match les 15 avril et 29 mai suite aux drames d’Hillsborough et du Heysel. Est-ce si difficile pour la France d’en faire de même ?

Le jour même où toute la Corse commémorera dans le recueillement le vingtième anniversaire de la tragédie de Furiani, des matches seront joués !

La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.

Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
http://www.petitionfuriani.com/#sign-petition

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0