Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Penta-Acquatella : Une troisième victime

Nicolas Deodorescu, un ouvrier d'origine roumaine âgé d'une quarantaine d'années, témoin de la scène qui le 24 Novembre dernier a coûté la vie à Antoine Santucci à Penta-Acquatella, est décédé vendredi à Bastia des suites de ses graves blessures

Les faits s'étaient sont produits vers 18h30 sur la place du village de la petite localité de Haute-Corse. Un tireur avait pris pour cible Antoine Santucci, 60 ans, éleveur à Penta- Acquatella alors qu'il se trouvait toujours au volant de son véhicule à l'entrée du village. Un deuxième personne, Nicolas Deodorescu en l'occurrence, alerté par les coups de feu était sorti et avait essuyé à son tour les tirs de l'agresseur de Antoine Santucci.
Gravement blessé au thorax, l'ouvrier roumain, qui résidait dans la commune depuis de nombreuses années, avait été pris presque aussitôt en charge par l'hélicoptère de la Sécurité civile Dragon 2 B et évacuée sur le centre hospitalier de Bastia. Mais son pronostic vital était engagé.
Vendredi il a  cessé de vivre.
Il s'agit donc de la troisième victime de ce drame puisque entre temps la personne activement recherchée après l'assassinat de Antoine Santucci, soupçonnée d'avoir déclenché les coups de feu mortels, a été retrouvée morte dans la forêt de Penta-Acquatella.
Selon les enquêteurs, il se serait suicidé avec un fusil de chasse trouvé à ses côtés. Il portait sur lui une arme de poing qui va être expertisée pour savoir s’il s’agit de celle avec laquelle Antoine Santucci a été tué. Lors de l’enquête sur le meurtre les gendarmes, avaient appris auprès de parents et de voisins des deux hommes l’existence d’un litige et d’anciens désaccords entre eux.

Écrire commentaire

Commentaires: 0