Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Corte : « Comment gérer une situation d'urgence pour éviter la crise ? »

Le colloque interfonctions publiques « Comment gérer une situation d'urgence pour éviter la crise ? » organisé par Le CNFPT en partenariat avec l'ANFH (Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier) et l'IRA de Bastia, s’est déroulé lundi à l'université de Corse en présence Antoine Aiello le président de l’Université, de Pierre-Paul Rossini directeur du CHS de Castelluccio, Frédérique Camilleri, directrice de cabinet du préfet de Corse et de Simon Renucci député-maire d’Ajaccio.

C’est devant un public nombreux composé d’élus, d’agents hospitaliers, territoriaux et des services de l'État, des offices et des agences que s'est ouvert ce colloque au cours duquel les intervenants ont éclairé par un feed-back de leurs expériences des situations complexes au personnel des chambres consulaires et aux universitaires ainsi qu'aux étudiants de l’Université de Corse spécialisés dans la gestion des risques et des situations de crise.

C’est ainsi  qu’à travers de récentes catastrophes, Xynthia, en Poitou-Charentes en 2010, tremblement de terre en Martinique et le chikungunya à Mayotte, le terme de «crise» a pu être redéfini et les impacts humains, environnementaux, matériels et économiques, souvent catastrophiques dans ces cas là, ont pu être éclaircis en tentant de répondre à la question thème du colloque : comment gérer ces situations accidentelles sans glisser vers une crise ou comment prendre les bonnes décisions pour éviter le chaos ?
Les  trois ateliers de l’après-midi, ouverts au public, permettaient de simuler une cellule de crise en présence du commandant Salvadori, du SDIS de Haute Corse, et H. Flach directeur-adjoint des études et stages de l’IRA.
Comment caractériser une situation d’urgence ? Comment passe-t-on d’une situation d’urgence à une gestion de crise ?  Comment revient-on à une situation normale ? Tels ont été les thèmes développés lors de ces ateliers permettant aux inscrits d’avoir une réflexion à travers le développement de quatre aspects, la communication (médias, TIC, réseaux sociaux), les acteurs, les outils, la formation.

Les animateurs composés de différents corps de métiers étaient :
Colonel Charles Baldassari, directeur, service départemental d’Incendie et de Secours de Haute-Corse (SDIS), Bernard Lecomte, médecin-anesthésiste-réanimateur au centre hospitalier d’Ajaccio, le colonel Pierre Salinesi, directeur dus ervice départemental d’incendie et de secours de la Corse-du-Sud, Serge Sabiani, directeur adjoint du centre hospitalier de Castelluccio, Brigitte Dubeuf, directrice-adjointe, à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL), Jean-Sauveur Didier, Médecin psychiatre, Hélène Bevaraggi, cadre de santé au CHS Castelluccio, Catherine Moalic, cadre de santé au CHS Castelluccio.
L'allocution de clôture du colloque, au terme de la synthèse des ateliers a été prononcé par Frédéric Tournay, responsable du Pôle de compétences Sapeurs-Pompiers risques majeurs, CNFPT.

Celui-ci a salué le succès de cette manifestation et l’implication des participants.

(Photos Marilyne Santi)
(Photos Marilyne Santi)

Écrire commentaire

Commentaires: 0