Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le FLNC revendique l'assassinat de Christian Leoni

Christian Leoni
Christian Leoni

Le FLNC a revendiqué, lundi, auprès du mensuel Corsica l'assassinat de Christian Leoni perpétré le 28 Octobre dernier à Moriani-Plage. Dans son communiqué, authentifié, l'organisation clandestine écrit que l'un de ses commandos " a procédé à l'élimination physique de Christian Leoni, responsable du groupe mafieux, auteur de l'assassinat de notre militant Philippe Paoli"

Philippe Paoli
Philippe Paoli

"Vendredi 28 octobre, un de nos commandos, lancé à sa recherche dans la région de Moriani, a procédé à l'élimination physique de Christian Leoni,responsable du groupe mafieux, auteur de l'assassinat de notre militant Philippe Paoli" écrit le FLNC."

"Si nous sommes intervenus par la force, c'est que nous y avons été contraints. Nous avons répondu militairement avec toute la détermination qui s'imposait après la mort de notre militant, dont le seul tort était de s'investir dans le développement de son entreprise" ajoute le FLNC qui tient  "à mettre en garde tous groupes ou individus mafieux qui attenteraient à la vie d'un militant nationaliste, qu'après enquête et identification du ou des auteurs, notre réponse sera implacable".
L'intégralité du texte qui sera publié la semaine prochaine dans le numéro de Corsica revendique aussi, selon, l'AFP une trentaine d'attentats.
La mort de Charles-Philippe Paoli

Le 28  Juin Charles-Philippe Paoli, 42 ans, circulait sur sa moto quand il a été pris pour cible par le passager d'un deux-roues qui s'était porté à sa hauteur et a ensuite pris la fuite. Il est mort sur le coup. Une dizaine de douilles de calibre 9 mm ont été retrouvées sur place et les enquêteurs ont relevé plusieurs impacts sur le corps de la victime.
Les faits se sont produits peu après 14 heures sur la RN 198 sur la commune de Folelli (Haute-Corse), à une trentaine de kilomètres au sud de Bastia. Un important dispositif de sécurité a été mis en place près du lieu du meurtre et les gendarmes ont procédé aux premières investigations sur place.
L'avertissement du FLNC

Le 11 Juillet, le FLNC tenait une conférence de presse clandestine dans les environs de Bastia. Une trentaine d'hommes armés et cagoulés étaient debouts autour d'un porte-parole qui tout en rendant hommage à Charles-Philippe Paoli lançait un avertissement on ne peut plus clair..
"C'était un militant historique de notre organisation et un homme exemplaire. Ceux qui ont accompli cet acte n'ont pas mesuré sa portée, ni ses conséquences (…) Notre organisation saura faire face (…) Cette mort est injuste et inexplicable mais elle renforce notre détermination", prévenait le FLNC, imputant cet assassinat à "des groupes mafieux".
La mort de Christian Leoni

Christian Leoni a été abattu 28 Octobre alors qu'il sortait d'un restaurant. Christian Leoni s'apprêtait à regagner sa voiture blindée quand deux hommes cagoulés ont fait irruption sur un quad sur le parking du restaurant duquel sortait Christian Leoni.
L'un des deux tueurs aurait alors fait feu à plusieurs reprises - une quinzaine de douilles ont été retrouvées sur place - à une cinquantaine de mètres avec une arme automatique, avant d'achever la victime à bout portant. Puis le quad, avec les deux hommes à bord, a disparu sans laisser de traces…

On sait désormais pourquoi les armes ont été dirigées vers lui…

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Carlos Laguinda (mercredi, 30 novembre 2011 08:02)

    On en est là.