Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L 2 : Le SC Bastia freine Guingamp (1-1)

Maoulida buteur en Bretagne
Maoulida buteur en Bretagne

Stade du Roudourou à Guingamp
EA Guingamp : 1  SC Bastia : 1 (mt: 1-1)
Buts: Dounamia (11e° pour Guingamp, Maoulida (14e) pour Bastia
Avertissement : Rouge pour Cahuzac (22e)
Arbitres : M. Delerue assisté de MM. Paris et Cravo
Délégué : M. Delorme
EA Guingamp :
Samassa, Duplus, Lévèque, Camara, Diallo, Bellugou, Mathis (c), Dounamia, Knockaert, Giresse, Atik

SC Bastia :
Novaes, Angoula, Marque, Harek, Choplin, Khazri, Cahuzac (c), Rothen, Diallo, Maoulida, Suarez

On s’attendait à un match engagé, nous n’avons pas été déçus ! C’est dans le premier quart d’heure que les deux seuls buts de la rencontre ont été inscrits. Guingamp ouvrait le score grâce à Dounamia à la 11e minute. On pensait alors les Bastiais KO debout, mais c’est bien mal connaître le trio offensif Diallo-Khazri-Maoulida...

Trois minutes plus tard, Diallo se défait de deux défenseurs Bretons, donne le ballon à Khazri qui arme une frappe repoussée par le gardien Guingampais, mais Maoulida est à l’affût et catapulte le ballon au fond des filets !

1-1 à l’issue du premier quart d’heure.
Mais malheureusement, les Bastiais allaient se tirer une balle dans le pied à la demi-heure de jeu. Un joueur Breton s’effondre dans la surface, l’arbitre ne bronche pas, mais le jeu est interrompu dans la confusion. Et après discussions avec son assistant, M. Delerue infligeun carton rouge à Cahuzac coupable, selon l’arbitre, d’un mauvais geste. Voilà des Bastiais bien mal embarqués et contraints de terminer la rencontre en infériorité numérique. Malgré cela, les joueurs de Frédéric Hantz tiennent tant bien que mal ce score de parité jusqu’au retour au vestiaire.
En seconde période, les Bastiais allaient souffrir. Mais malgré les vagues rouges qui ont déferlé vers leur camp ils ont tenu bons. Comme la saison passée, c’est le rempart Brésilien Novaes qui allait faire le show en détournant de manière exceptionnelle les occasions Bretonnes.

Malgré leur infériorité, les Bastiais tentaient tant bien que mal de se produire des occasions. Rothen et Khazri échouaient malheureusement sur un Samassa qui, depuis l’expulsion de Cahuzac, avait passé une soirée plutôt tranquille. Mais on cru bien que le Sporting allait réussir le hold-up,  quand Maoulida manquait une occasion incroyable devant le but Guingampais désert.
On entrait dans le dernier quart d’heure et l’entraîneur Bastiais procédaient à des changements tactiques afin de tenir ce résultat de parité, Sanaia remplaçant en ce sens Suarez.

Mais la pression Bretonne ne baissait pas et Novaes devait encore sortir le grand jeu dans les derniers instants pour garder sa cage inviolée. En fin de compye on en restait là : score final 1-1 !
Le staff, les dirigeants et les supporters du Sporting peuvent être fiers ce soir de leur équipe. Même réduits à dix pendant plus de 80 minutes, l’équipe s’est accrochée et aurait même pu réussir le hold-up parfait avec un peu plus de réalisme. Mais personne ne fera la fine bouche compte tenu de l’adversaire qui se dressait en face.. La série de quatre victoires consécutives de Guingamp est donc stoppée par une équipe du Sporting qui a bien résisté.
Sur le plan comptable, les Bastiais réalisent une bonne opération, puisque ce match nul lui permet de rester à portée du podium (2 points de retard sur Le Havre, Sedan et Guingamp respectivement 3e, 4e et 5e). 

Le prochain match à Furiani le vendredi 2 décembre prochain mettra aux prises Sedan 4e et le Sporting 6e. Un match déjà à six points et qu’il faudra gagner face à un concurrent direct.
On en salive déjà…
                                                                                                                 André CARLI

Écrire commentaire

Commentaires: 0