Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

SC Bastia : Entamer une nouvelle série à Guingamp

Cahuzac
Cahuzac

Sept matchs sans défaite (Coupe de France inclue), 11 buts marqués pour 3 encaissés.. les statistiques font froid dans le dos et sont celles du prochain adversaire du Sporting l'EA Guingamp.. Grâce à sa victoire en match en retard à Arles-Avignon mardi dernier, les Bretons ont doublé le Sporting au classement et prennent position sur le podium. Les Bastiais et leur capitaine Yannick Cahuzac doivent donc impérativement s'imposer s'ils veulent récupérer leur fauteuil. Mais le match s'annonce périlleux.

Cette équipe de Guingamp, qui était également en National, avec le Sporting la saison passée, aura à coeur de conserver son invincibilité afin de venir titiller les deux leaders qui s'affronteront dans un autre match choc lundi prochain.
Jocelyn Gouvernec, le coach breton que l'on a bien connu au Sporting comme joueur, sera privé de quatre joueurs : El Jadeyaoui, Argelier et Yatabaré seront blessés alors que Sankoh sera suspendu. Enchaînant un troisième match en huit jours, l'état physique des joueurs guingampais sera peut-être un facteur favorable que les Bastiais devront exploiter. Mais à contrario, une motivation supplémentaire devrait à n'en pas douter animer l'EAG à la suite de la correction infligée par ces mêmes Bastiais au Roudouroux l'an passé en National (victoire 5-2).

« Ce match, resté en travers de la gorge des joueurs, du staff et des supporters doit être effacé » a déclaré l'entraîneur Breton dans son point presse d'avant match. Ce dernier est également revenu sur la victoire obtenue à Arles-Avignon mardi dernier : « J'ai été surpris de la capacité de réaction de mes joueurs durant ce match. Nous étions menés, puis on a réussi à renverser la tendance pour finalement s'imposer.. C'est le signe qu'on est sur une très bonne dynamique et ce serait frustrant qu'elle soit freinée contre Bastia »..
Son collègue Bastiais Frédéric Hantz, qui s’exprimait jeudi après-midi, espère quant à lui, que ces joueurs retrouveront de l’efficacité par rapport au match à Laval qui s’était conclu par une  défaite.

« On ne prend pas cette équipe au bon moment c’est un fait, mais il faut bien les rencontrer un jour.. On jouera avec nos qualités et on tentera de les empêcher de pratiquer leur bon football actuel » explique t-il.
Cioni, Moizini et Genest blessés
Côté Bastiais, l'effectif ne sera malheureusement pas au complet. Trois joueurs manqueront à l’appel suite à des blessures Cioni souffre d’une fracture du scaphoïde, Moizini est en délicatesse avec sa clavicule et enfin Genest s’est fait une entorse.. Heureusement, tous les récents suspendus (Cioni, Khazri, Harek, Cahuzac) et blessés (Rothen et Diallo) ainsi que El Azzouzi seront de retour pour ce match très important mettant aux prises le 3e face au 4e. Restant sur une défaite à Laval voilà deux semaines, les joueurs de Frédéric Hantz  devront faire leur maximum pour débuter une nouvelle série dans une période qui s'annonce peut-être cruciale pour la suite des ambitions du club. Car après ce déplacement dans les Côtes d'Armor, les Bastiais « recevront » (à Furiani où ailleurs..), un autre adversaire direct à la montée le CS Sedan Ardennes..

La large victoire obtenue en Coupe de France samedi dernier (8-0) aura peut-être redonné confiance aux joueurs et a servis de bonne préparation avant ce match contre Guingamp qui sera, il faut bien s'en persuader, d'un tout autre tonneau.
Mais Hantz à été clair. « Je me suis fixé les cinq prochaines rencontres avec Guingamp, Sedan, Chateauroux, Metz et Louhans-Cuiseaux en coupe. À l'issue de ces cinq matchs, nous pourrons éventuellement savoir ce que l'on peut ambitionner, soit le haut de tableau, le ventre mou ou le maintien. Être 4ème ce jour est relatif vu le faible écart entre les formations, on espère également faire un bon parcours en Coupe, en étant un club de Ligue 2 on peut faire quelque chose de bien. Mais inévitablement, il faut absolument bien négocier nos deux prochaines rencontres. »

Les joueurs Bastiais savent ce qu'ils leur restent à faire...
U gruppu turchinu :
Novaes, Agostini, Sanaia, Angoula, Marque, Sans, Harek, Choplin, Khazri, Thavun, Cahuzac, Rothen, Diallo, Maoulida, Azzouzi, Suarez.
                                                                                                                   André CARLI

Écrire commentaire

Commentaires: 0