Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Les torpilles vont exploser au large de Bastia

Corse Net Infos vous en avait fait part dès le 18 Novembre dernier : Deux torpilles ont été découvertes au large de Bastia. Leur proximité du rivage, 400 m pour l'une et 180 m pour l'autre, ont amené la préfecture maritime à prendre la décision de leur destruction. L'opération se déroulera dimanche. Toute une série de mesures visant à éliminer tout risque pour les personnes et les biens ont été prises par la préfecture de Haute-Corse et la mairie de Bastia. Explications.

Elles datent de la seconde guerre mondiale. Elles sont anglaises. Elles mesurent 6 mètres et pèsent 1,5 tonne chacune.  Et leur charge explosive équivaut 440 kilos de TNT. De quoi faire de gros dégâts.
C'est la raison pour laquelle les deux torpilles découvertes par des plongeurs, à 11 et 18 mètres de fond, vont être détruites.
L'opération se déroulera, en deux phases, dimanche - 27 Novembre -  de 7 heures à 17h30 "pour gêner le moins de monde possible" a souligné Denis Mauvais directeur de cabinet de la préfecture de Haute-Corse.
Le matin entre 7 et 12 heures le chasseur de mines le Lyre détruira la torpille la plus éloignée du rivage. La même opération se déroulera entre 13 et 17h30 pour le second engin.
Comment ?

"Il s'agira dans les deux cas de soulever les torpilles puis de les tracter plus au large, au moyen du Lyre pour les faire exploser à une profondeur ne présentant plus aucun risque" a expliqué le commandant du bâtiment de la Marine nationale, Frédéric Crozat.
Toutefois les opérations de manutention n'étant pas dénuées de dangers, le préfet de Haute-Corse et le maire de Bastia ont arrêté les décisions suivantes :

- La RN 193 sera fermée à la circulation sur la route du front de mer dimanche de 7 à 17h30 entre le rond-point de la mairie et le rond-point Sampiero Corsro.
- Il en sera de même pour les diverses voies débouchant sur la RN 193.
- L'avenue de la Libération sera fermée à la circulation le même jour entre 13 à 17h30 entre le rue révérend père Natali et la route neuve du Macchione.
Un plan de circulation sera, bien sûr, mis en place

Une centaine de personnes déplacées
- Les habitants du quartier de l'abattoir, de la caserne des sapeurs-pompiers à la route de la Carbonite, qui seront les plus exposés - on dit qu'ils sont une centaine - ont reçu ou vont recevoir une note dans laquelle ils seront invités à quitter temporairement leur logement dimanche à compter de 13 heures pour une durée qui ne devrait pas excéder deux heures.
- Ils pourront s'ils le désirent s'installer dans la salle polyvalente de Lupino mise à disposition par la municipalité qui pourrait également prendre en charge les personnes qui ont des difficultés à se déplacer.

- A savoir aussi que l'accès de la promenade du front de mer de la sortie du tunnel aux "Sables Rouges", sera interdit aux piétons de 7 à 17h30.
- Enfin, et cela coule de source, toutes les activités nautiques seront interdites ce jour-là, dans l'anse de Ficajola.

Pour sa part la préfecture maritime qui a défini un périmètre de sécurité - de 1 000 m pour la navigation et de 3 000 m pour la baignade - va prendre un arrêté à destination des navigateurs pour répercuter les mesures de sécurité inhérentes à la destruction des torpillles.

"La météo annonce du beau temps pour dimanche. Il vaudra mieux aller croiser du côté du Cap Corse" que vers l'Arinella a précisé Dominique Dubois, administrateur des affaires maritimes.

Et la faune ?
Un dispositif que les plongeurs utilisent souvent va être mis en place pour effaroucher les poissons. "Le fait que les explosions vont survenir sur le périmètre du sanctuaire Pelagos impose que nous prenions des précautions particulières pour protéger les mammifères marins" ajoutait encore le commandant du Lyre non sans préciser que les deux torpilles exploseront l'une après l'autre à près de 5 000 m du rivage.

Le Lyre positionné au-dessus des deux torpilles anglaises
Le Lyre positionné au-dessus des deux torpilles anglaises

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Babe (samedi, 26 novembre 2011 19:37)

    Très sexy le commandant ;-)

  • #2

    Sgaiuffu (dimanche, 27 novembre 2011 10:29)

    À Bastia les torpilles les plus dangereuses sont les déclarations de F.Tatti.