Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Anthony Auclair : " Avec Bastia XV, nous pouvons aller loin"

A Bastia XV, un ancien toulonnais peut en cacher un autre.
Outre Anthony Giacobazzi il y a, en effret depuis le début de la saison un autre Anthony, Auclair en l'occurrence. Tous deux ont, depuis qu'ils sont bastiais, un autre point commun : celui de résider au même endroit à Monticello, en Balagne.
Mais si Giacobazzi a déjà eu l'occasion de faire ses preuves au plus haut niveau, Anthony Auclair - 20 ans à peine - qui s'est bien remis d'une blessure aux cervicales, aspire à le fréquenter un jour.

Il n'en était pas très éloigné la saison dernière l'ancien pensionnaire de Hyères-Carqueiranne.
"Je faisais partie de l'équipe Reichel du Stade Français et ça marchait plutôt bien. Mais ma blessure ajoutée aux gros problèmes financiers rencontrés par le club parisien ont mis prématurément fin à mon expérience dans la capitale" explique Anthony Auclair.
Envolées les promesses faites et les perspectives d'avenir à ce niveau.
Le varois s'est mis alors à,la recherche d'un club pour dit-il "se relancer"après sa blessure qui lui interdisait de jouer en première ligne.
Un coup de fil venu de Bastia de Bernard Reboul - un ami de son père - lui a permis de faire rapidement son, choix.
"Je suis un peu dans le même cas que Moktar Sougoufara. Je veux travailler, travailler et travailler pour revenir. Et pour ce faire pourquoi pas la Corse?"
La Corse oui, mais parce qu'il savait qu'il allait y retrouver un certain Christian Califano. ou
bien encore Christian Cauvy qu'il a fréquenté du temps où il était au RC Toulon.
"Il s'agit de deux hommes qui peuvent beaucoup apporter à un joueur comme moi"
se réjouit Anthony Auclair qui, à l'exception du match de Six-Fours disputé avec l'équipe d'Excellence B, a toujours fait partie du groupe de Fédérale 3.
"Dimanche face au Gapeau, j'ai démarré comme titulaire". Et à l'évidence Anthony Auclair, qui en a fini avec ses ennuis de santé, apprécie.
"J'ai été bien accueilli et désormais je suis bien intégré à ce groupe, au club et à son ambiance familiale" souligne encore Auclair qui pense le plus grand bien de son nouveau club.
"Nous avons une belle équipe avec beaucoup de joueurs qui nous tirent vers le haut, et si nous en avons vraiment envie nous pouvons réaliser quelque chose de grand, aller très loin."
Mais après?
"Pour l'instant je suis à Bastia XV et s'il est vrai que je pense au futur, rien n'empêche, si j'arrive à touver ma vie privée ic,i que je ne continue pas".
En attendant il ne va pas manquer de prendre les bons conseils de Christian Cauvy.
"Je suis quelqu'un d'impatient qui aime réaliser rapidement ce que je veux. A Toulon, il m'a appris à être confiant en moi, à être patient, attendre le moment propice. Et cela m'a bien servi".
Désormais Anthony Auclair savoure tous les, bons, moments qui lui sont procurés par le rugby.
Il en connaîtra d'autres avec Bastia XV et ailleurs.
Et pourquoi pas dès ce dimanche à La Valette pour le match vedette de la journée?

L'actu du club

Excellence B
Bastia XV : 10 Gapeau : 19

L'équipe d'excellence B de Bastia XV n'a pas réussi à poursuivre sur sa lancée victorieuse de Draguignan.
Les bastiais se sont, en effet, inclinés 10-19 face à une équipe de la Vallée du Gapeau qui avait, déjà, viré en tête (10-13) à la pause

Juniors Philiponeau

Troisième victoire consécutive

Trois matches, trois victoires : les juniors de Bastia XV vont bon train cette saison. Après le Pradet, le leader actue et, après Antibes, où ils ont décroche le bonus offensif, les juniors de Bastia XV ont mis à la raison Grasse au Casone. Un succès certes moins net que les précédents mais un succès qui vaut à Bastia XV qui compte un match de retard de se situer dans le trio de tête.

 

Cadets Teulière A
Première défaite pour l'ente 2 B XV

En l'absence d'un arbitre officiel, il fut procédé au tirage au sort d'un LCA pour diriger la rencontre opposant corses et continentaux.

C'est donc un entraîneur brignolais qui donna le coup d'envoi d'une rencontre dominée, de bout en bout, tactiquement et techniquement par les joueurs de l'Entente 2 BXV. Logiquement ils ouvraient le score dès le début de la première mi-temps par leurs trois quarts. Essai non transformé. Loin de se démobiliser ils continuaient leur domination, mais ne parvenaient à scorer soit par précipitation soit par indiscipline. Les visiteurs répondant par à-coup obtenaient une pénalité lointaine qu'ils décidèrent de tenter.

A la retombée de cette tentative trop courte, les locaux hésitants permirent à un joueur de Brignoles de se saisir du ballon pour l’aplatir entre les poteaux corses. Transformation réussie.

Malgré ce coup du sort les camarades de Rémi Poillot se remirent au labeur et logiquement marquèrent un nouvel essai cette fois transformé. A la pause l'Entente 12, Brignoles 10.
En deuxième mi-temps, marquée par un long arrêt de jeu suite à la blessure d'un joueur de Brignoles, les corses continuèrent leur pressing, mais furent trop souvent pénalisés. Indiscipline? Appréciations hasardeuses du référé? Les nombreuses pénalités accordées aux brignolais firent évoluer le score en défaveur des coéquipiers de Pierre Agostini. A quelques minutes de la fin du match les locaux, menés 16 à 12, essayèrent de combler leur retard investissant le camp adverse. Mais, à chaque avancée, une énième pénalité les renvoyait dans leur camp. Comme l'année passée le RST Brignoles réalisait le hold-up parfait.

Écrire commentaire

Commentaires: 0