Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Bastia XV : Une victoire à la Pyrrhus…

Au Casone Bastia XV : 13 Gapeau : 12  (13-6)
Pour Bastia XV : Un essai de Degray (5e), une transformation et deux pénalités (14e et 39) de Magurno
Pour la Vallée du Gapeau : Quatre pénalités de Suzzoni (17 et 35es) et Roffinello (46 et 55es)
Bastia XV:
Pierantoni, Auclair, Tolofua, Merah, Sougoufara, Caselli, Forzo, Smith, Giacobazzi (m), Leduc (o), Mariani, Degray, Magurno, Truchard, Fouilloud, Cordoliani, Reboul,  Bernardini, Fleurat, Marcelli, Zolt, Cassettari
Gapeau :
Roy, Paoli, Mudadu, Pesnel, Albiach, Ristor, Doubki, Russo, Le Tallec, Jorda, Biava, Saorine, Roffinella, Foin, Suzzoni, Marty, Barboza, Portalier, Foucaut, Magnani, Marty, Carrière.
Carton jaune : Sougoufara (48e)
Arbitre : M. Montagnani (Provence)
Spectateurs : 300 environ

Bastia XV n'a pas déçu pour son retour à la compétition.
Face à un adversaire de qualité qui a essayé d'imposer l'épreuve de force d'entrée de jeu, les joueurs du duo Cauvy-Califano ont répondu de la meilleure des façons en allant à l'essai dès la cinquième minute de la partie : les bastiais "historiques" Forzo et Degray étant à l'origine et à la conclusion de cette première action rondement menée.
Comme dans la foulée Magurno assurait la transformation, on se prit alors à espérer en un succès rapide d'autant que poursuivant sur sa lancée Bastia XV faisait fructifier son capital à la faveur du deuxième coup de pied victorieux de Magurno.
10 à 0 après un  quart d'heure de jeu: c'était plutôt bien parti pour Bastia XV.
Certes dans les secondes suivantes Suzzoni permettait aux visiteurs de recoller au score (10-3) mais la volonté et l'envie d'aller de l'avant étaient encore bastiaises. En tout cas sur le terrain Bastia XV semblait avoir emprunté la bonne voie même si dans cette furieuse envie de bien faire les joueurs de Cauvy commettaient des fautes qui n'étaient pas toujours justifiées mais que l'arbitre n'omettait, jamais, de relever.
A ce jeu Suzzoni en profitait pour redonner espoir aux visiteurs maintenus quand même à distance, à la pause, grâce à une pénalité, une fois encore réussie par Magurno du côté bastiais.
A 13 à 6 n'était joué, loin de là.
Le Gapeau le comprit parfaitement et joua alors son va-tout à la reprise, faisant valoir ses incontestables qualités, tant dans le  le jeu à la main, brillant, que lors des phases plus statiques.
Il fallut alors à Bastia XV mettre tout son cœur à l'ouvrage pour faire face à la volonté déployée par l'adversaire pour tenter de l'emporter.
La pénalité réussie par Roffinella conforta le Gapeau dans cette voie d'autant que Bastia XV, réduit à 14 après le carton jaune de Sougoufara, commençait à plier. Une seconde pénalité de ce même Roffinella contribua, alors, à semer le doute au Casone. Un tout petit point d'avance et encore 25 minutes à jouer tout pouvait, en effet, arriver.
Mais il en aurait fallu davantage pour priver les bastiais de cette victoire.
L'arbitre aurait pu y contribuer en accordant une pénalité, pas vraiment évidente à trente secondes de la fin, au Gapeau.
Mais il était écrit que Bastia XV ne perdrait pas cette partie : la frappe de Roffinella frôla le montant gauche des poteaux bastiais…
Fin de l'acte sportif.

Fin de match houleuse : un spectateur à l'hôpital
Quel mouche a piqué le Casone en fin de match?
On peut bien se le demander, certes comme sur tous les stades de France de Navarre il y a pendant un match des échanges verbaux entre joueurs et spectateur. Hier ces échanges ont eu des prolongements pour le moins regrettables après que l'arbitre ait sifflé la fin du match, qui, soit dit entre parenthèses, se déroula dans le meilleur esprit.
Les deux équipes commençaient à prendre la direction du vestiaire quand il y eut, sur le terrain, cet incident qui s'acheva par l'intervention des sapeurs-pompiers et le transfert à l'hôpital d'un spectateur gravement blessé à la mâchoire après un coup de poing décoché par derrière par un joueur visiteur.
Le spectateur avait certes dit sa façon de penser de façon musclée à ce joueur qui l'avait insulté pendant le match, mais fallait-il en arriver à ces extrêmités qui dans la foulée, valurent à l'arbitre d'être également bousculé ?
Le rugby corse, comme toutes les autres disciplines, qui n'est pas en odeur de sainteté au niveau national, n'avait pas besoin de cet épisode pour le moins regrettable.
Bastia XV pourrait, hélas, en payer les pots cassés…

Excellence B: Le Gapeau mieux que Bastia XV (19-10)

L'équipe d'excellence B de Bastia XV n'a pas réussi à poursuivre sur sa lancée victorieuse de Draguignan.
Les bastiais se sont, en effet, inclinés 10-19 face à une équipe de la Vallée du Gapeau qui avait, déjà, viré en tête (10-13) à la pause

Écrire commentaire

Commentaires: 0