Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

La convention "Qualité +" lie Orange, le conseil général 2B et les maires

Jean-Jacques Delas, Bruno Janet, Joseph Castelli et Jacky Bartoli : une convention lie désormais France Télécom Orange, le conseil général de Haute-Corse et l'association des maires du département
Jean-Jacques Delas, Bruno Janet, Joseph Castelli et Jacky Bartoli : une convention lie désormais France Télécom Orange, le conseil général de Haute-Corse et l'association des maires du département

Bruno Janet, directeur des relations avec les collectivités locales, France Télécom Orange, Jean-Jacques Delas, directeur régional de Corse, France Télécom Orange, Joseph Castelli président du conseil général de la Haute-Corse et Jacky Bartoli, maire d'Isolacciu-di-Fium'Orbu représentant Ange-Pierre Vivoni maire de Sisco, conseiller Général du canton de Sagro-Santa Giula, président de l’association des maires de la Haute-Corse ont signé jeudi matin à Serra-di-Fium'Orbu une convention de partenariat visant à renforcer la qualité du réseau téléphonique du département.

Sur le terrain Piere-Siméon de Buochberg conseiller général et maire de Prunelli-di-Fium'Orbu,  Bruno Janet, Joseph Castelli, Jean-Jacques Delas et Jacky Bartoli
Sur le terrain Piere-Siméon de Buochberg conseiller général et maire de Prunelli-di-Fium'Orbu, Bruno Janet, Joseph Castelli, Jean-Jacques Delas et Jacky Bartoli

Ainsi que nous le disions il y a quelques jours France Télécom consacrera environ 800 000€ en 2012 à ce dossier et la convention signée jeudi vise à enrichir la communication entre l'entreprise et les collectivités territoriales autour d’un dialogue rapide et à travers un échange d’information régulier.
Ce dont se sont réjouis à l'heure des traditionnelles allocutions et Joseph Castelli qui a dit combien "la desserte du monde rural lui tient à cœur", Jacky Bartoli qui souhaité qu'à la faveur de la signature de cette convention qu'il n'y ait "jamais plus un seul village en panne" et Bruno Janet qui a rappelé qu'à France Télécom Orange que le "goût du service public faisait partie de l'ADN de l'entreprise".
Au passage le directeur des relations avec les collectivités locales de France Télécom Orange n'a pas manqué de saluer le travail déployé par les techniciens et les entreprises sous-traitantes lors des dernières intempéries.
Bruno Janet et Joseph Castelli expliquent dans notre vidéo l'essentiel des dispositions contenues dans cette convention.

Bruno Janet : "France Télécom-Orange et SFR d'accord pour le déploiement de la fibre optique en Corse"

France Télécom-Orange et SFR ont annoncé mardi un accord national pour le déploiement de la fibre optique au-delà des zones très denses.
La Corse ne dérogera pas à la règle.
Ainsi dès 2012, c'est à dire dans quelques semaines donc, France Télécom-Orange et SFR se pencheront sur ce déploiement à Ajaccio et en Corse-du-Sud pour le premier opérateur et sur Bastia et la Haute-Corse pour le second.
C'est ce qu'a laissé entendre jeudi à Serra-di-Fium'Orbu, le directeur des relations avec les collectivités locales de France-Télécom-Orange
Cet accord concrétise les ambitions de déploiement des deux groupes. Afin d’éviter les recoupements, l'accord désigne, pour chaque commune, l’opérateur responsable du déploiement assurant le meilleur calendrier et la meilleure couverture proposés, au bénéfice des consommateurs et des collectivités locales ainsi que le précise le communiqué commun aux deux opérateurs.
L’engagement pris par chacun des signataires est de couvrir chaque commune dans les 5 ans qui suivent l’initialisation des déploiements.
Dans les prochains jours, France Télécom-Orange et SFR prendront contact avec les représentants des collectivités concernées par ces projets de réseaux à très haut débit. Chacune d’entre elles pourra ainsi organiser la concertation locale nécessaire à une bonne articulation public-privé des déploiements.
Au total, en intégrant les déploiements dans les zones très denses, ce sont près de 60 % des foyers français qui seront couverts par la fibre du fait de l’investissement des opérateurs privés d’ici 2020.
Chacun des deux groupes est prêt à coopérer avec les collectivités locales aux nombreuses solutions envisagées pour couvrir les 40 % de foyers restants, selon une logique de complémentarité et d’efficacité globale.
Mais qu'ils fassent vite.
Il y a encore en Corse des microrégions où le très haut débit s'écoule, hélas, à un tout petit débit !

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Mr Didier Rzepka (mardi, 24 janvier 2012 09:21)

    Le dysfonctionnement persiste malgré ces promesses sur la région bastiaise