Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ajaccio : Les troips coups pour Corsica.doc

Le Festival International du Film Documentaire d’Ajaccio nous a concocté pour sa cinquième édition, 6 jours d’un programme intense, promettant un cinéma curieux et attentif aux grands problèmes de notre société. 

 

Dès mardi 15 (13h30), c’est sur les écrans de l’Espace Diamant et du Palais des Congrès que CORSICA.DOC a programmé une trentaine de films documentaires autour du thème choisi de l’année.

Autour de ces projections des rencontres avec les réalisateurs et les professionnels, des conférences et des débats, des ateliers d’initiation et des ateliers scolaires.

 

Thématique

Trois thèmes ont été retenus cette année. Le premier   La Marge, marge vivace  qui film la réalité d’un peuple, d’un homme ou d’une situation. Le second s’intitule  Autour de laPeinture-Cinéma/Aller-Retour , ou regarder un film comme une peinture et vice-versa, à partir d’une sélection de tableau du Musée Fesch. Le dernier thème,  nucléaire et Cinéma : filmer l’invisible ou encore comment filmer l’invisible menace ? La réponse est apportée par une série de documentaires sous forme d’enquêtes journalistiques, d’essais d’anticipation, de films expérimentaux…. .

 

Le film d'ouverture

Ceci n’est pas un film de Jafar Panahi, cinéaste iraniens condamné à 6 ans de prison et 20 ans d’interdiction de filmer, brave l’interdiction alors qu’il est en résidence surveillée en se faisant filmer par un ami et en filmant lui-même avec un portable. Une grande œuvre avec aussi peu de moyen méritera qu’on se rende à l’Espace Diamant mardi 15 novembre à 20h30.

 

Les autres points forts

Carte blanche : cette année elle a été donnée à l’IUT de Corté  (technique et activités de l’image et du son) qui présentera quatre réalisations documentaires.

Compétition premier film : sur 150 films reçus, 19 on été sélectionnés et seront en compétition pour le Prix Corsica.Doc, le Prix jeune public et pour la première fois le prix du public doté par la ville d’Ajaccio.

Les différents rencontres comme le forum critique quotidien qui permettra de revenir sur les différents films de la journée avec un animateur critique et enseignant, le débat sur le nucléaire et une exposition Les 103 Villages photos prise en 1986 dans les villages Biélorusses évacués après l’explosion de Tchernobyl.

Rendez-vous le 19 novembre à 21h à l’Espace Diamant pour la soirée palmarès et la remise des prix.

www.corsicadoc.com

                                                                                                                       Marilyne SANTI

Écrire commentaire

Commentaires: 0