Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Léo Battesti : "La Corse capitale mondiale des échecs"

Léo Battesti avec le champion du Monde Vishy Anand
Léo Battesti avec le champion du Monde Vishy Anand

Avec le Corsican Circuit 2011, La Corse peut s’enorgueillir d’organiser une manifestation échiquéenne de renommée mondiale. La participation du champion du monde Vishy Anand  et la présence de 30 nationalités ont fait de l’Île de beauté la capitale mondiale des échecs pour une semaine.

Le Corsica Masters, doté de 60.000 € de prix a vu s’affronter  une quarantaine de grands maîtres et de maîtres internationaux tout au long de la semaine ; et un tournoi de Blitz doté de 5.000 € s'est déroulé au Théâtre de Bastia. Le Trophée des jeunes aura lieu à Ajaccio au palais des congrès, doté de 30.000 € en nature (Ordinateurs, Home cinéma…)

Durant les « rondes » (terme désignant chaque niveau de jeu)  les compétiteurs, à partir des 8° de finale, étaient installés sur la scène du théâtre et un écran géant permettait au nombreux public (la salle était quasiment pleine) de suivre les parties. Un silence de cathédrale régnait et les joueurs pouvaient se concentrer sur la partie.

Le coté  pédagogique n’est pas oublié grâce à un Quiz doté  de nombreux prix avec vidéo projections, questions et histoire des échecs…

Samedi un dîner spectacle avec chanteurs, orchestre et magicien a réuni joueurs et public venu nombreux encourager les compétiteurs. Un banquet avec remise des prix a mis fin à Bastia une semaine à mettre à l’honneur de la Corse qui s'achevera en apothéose lundi à Ajaccio avec la grand finale du Corsican circuit ainsi qu'avec un second grand prix des jeunes.

Chaque année le Corsican circuit s’affirme un peu plus comme un événement incontournable de la planète Echecs. Et le Corsican Circuit 2012 occupe déjà les esprits des organisateurs et compétiteurs.

Le succès de la manifestation est dû à l’action inlassable et efficace de Léo Battesti et à son charisme qui sait motiver son équipe, mais également, et cela méritait d’être souligné,  à l’équipe de bénévoles qui s’est dépensée sans compter pour que le Corsican circuit 2011 soit une réussite. 

Avant la dernière ligne droite du Corsican circuit Léo Battesti livre son sentiment sur les journées qui viennent de s'écouler.

- La place de la Corse sur la Planète Echecs ?

- On a une place importante parce que l’on est la première région au Monde qui a le plus grand nombre de joueurs licenciés par têtes d’habitants, ce qui est significatif. Ensuite on est devenu un modèle de développement échiquéen dans la mesure où nous avons proposé pour développer cette pratique, de la considérer essentiellement sous ses aspects sociaux et éducatifs. Un bénéfice pour les jeunes à tous les niveaux, une petite école de citoyenneté. Donc on s’est développé au travers de l’enseignement dans le temps scolaire dans les établissements, en synergie totale avec les clubs d’échecs. C’est cette spécificité qui a fait la force des échecs en Corse et en  plus nous organisons depuis quelques années les plus grands tournois internationaux.

- Le Corsican circuit 2011 ?

- Ce Corsican Circuit 2011 a été une grosse réussite puisque nous avons battu le record de participation avec près de 800 joueurs sur les tables de Bastia et celles à venir d’Ajaccio, c’est considérable. Parmi ces joueurs, 200 viennent de l’extérieur, on parle d’une trentaine de nationalités et une quarantaine de grands maîtres et maîtres Internationaux. La Corse est devenue pour une semaine la capitale mondiale des échecs. Cela a une répercussion considérable dans tous les pays du Monde, j’en suis fier. Je crois que l’on donne une image très positive de la Corse, souvent un peu décriée dans les médias. La Corse montre ainsi qu’elle est capable d’organiser une activité pour nos jeunes et aussi pour les moins jeunes.

                                                                                                                                 A.-J. B

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Robert Puccinelli (dimanche, 16 octobre 2016 19:09)

    Cher Leo,
    Comme vous ; depuis mon installation définitive sur notre île à Bastia, je VEUX faire di u Populu Corsu un Peuple EXEMPLAIRE ! et si je le VEUX, c'est PARCE que je SAIS que je le PEUX ! Et si je SAIS que je le PEUX, c'est PARCE que je ne suis PAS un politique ! Car : en politique, un IMBECILE est TOUJOURS remplacé par un INCAPABLE. (Georges Clemenceau 1841-1929).
    -La plus VRAIE des sagesses st une détermination FERME. (Napoléon 1769-1821).
    J'attends vos questions à : Erjy.Paix@Wanadoo.Fr
    A dopu