Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Calvi : Orgue à feu et montgolfière de nuit à Festiventu

Corinne Lepage et Serge Orru
Corinne Lepage et Serge Orru

 

 

Les organisateurs s'y attendaient. Cette journée du samedi «était faite pour battre tous les records d'affluence. De Balagne, de Bastia, Corte, Porto-Vecchio, Bonifacio, ce sont des familles entières qui ont effectué le déplacement pour partager un grand moment de bonheur avec les festivaliers.

Les restaurants et cafés de la ville ont refusé du monde tout au long de la journée. A l'espace Fête en l'air, il fallait jouer des coudes pour participer à un atelier, découvrir les différents stands et assister aux spectacles.
Au VV La Balagne aussi c'était l'effervescence. Paul Giacobbi, président de l'Exécutif de Corse était attendu en fin de matinée. Lers conférences se sont multipliées «  Construire en Méditerranée », « Coups et blessures » avec la présence de Roland Dumas, ancien ministre...
L'UVa Corse proposait de son côté une initiation à l'œnologie, alors que les spectacles déambulatoires donnaient la pleine mesure.
Très attendue était la table ronde sur l'aéronautique et son empreinte écologique proposée par Air Corsica et réunissant à l'hôtel Le Régina un public nombreux.
Dans le même temps, au VV La Balagne, Corinne Lepage, ex-ministre de l'écologie, présidente et candidate à l'élection présidentielle de Cap 21 et Michèle Revazi, eurodéputé, ont proposé un débat très interessant sur le thème «  La vérité sur le nucléaire". Au cours du débat il a bien entendu été question de la catastrophe du Japon et de la place du nucléaire dans notre pays (Voir ci-dessous).
La suite de l'après-midi fût très festive avec la fanfare du « Gros tube », le concert jeune public avec le groupe « The Wackies », suivi à l'amphithéâtre du spectacle de rue, danse acrobatique avec « Le cubitus du manchot » et la prestation de « Pile poil Cie ». Clou de cette fin de journée «  L'orgue à feu, chants thermiques ».
L'orgue à feu est un instrument tout simplement hallucinant signé Michel Moglia, créateur des « chants thermiques » et sculpteur de flammes visuelles et ... sonores!
L'orgue à feu produit, en effet, des sons étranges, difficiles à définir. Ce spectacle a été revisité tout spécialement pour le 20e anniversaire du festival du vent en agrémentant ce « chant thermique » de multiples participations de voix, des voix, des textes, des personnalités qui ont alimenté ce feu de joie.
Autre grand moment, celui de l'arrivée du bateau de la Corsica-ferrie, partenaire de Festiventu accueilli par une magnifique montgolfière
En soirée, c'est Arthur H qui devait se produire pour le traditionnel gala de soutien.
Ce dimanche clôture du festival avec de nombreuses animations et en point d'orgue cette immense Merendela qui réunira 600 convives pour 300 mètres de tables qui s'étirent sur la plage au centimètre près. Les surprises ne manqueront pas.
                                           Jean-Paul LOTTIER
                                          Photos Kevin GUIZOL

"Pour le remplacement progressif du nucléaire"

Les deux députées européennes Michèle Rivasi et Corinne Lepage ont expliqué, lors d'une conférence tenue sur les terrasses de l’hôtel " La Balagne " à Calvi, pourquoi elles étaient favorables au remplacement progressif des centrales nucléaires en France. Leurs avis convergent sur plusieurs points.
Tout d'abord, les centrales actuelles arrivent en fin de vie, leur démantèlement va coûter très cher à la collectivité.
Contrairement à ce qui était prétendu au début de l'ère nucléaire, un accident, s'il est rare, est toujours possible, on l'a bien vu avec les problèmes dramatiques auxquels sont confrontés le Japon avec la récente catastrophe de Fukushima.
Si en 2012, les décisions concernant les énergies pour les décennies qui viennent se portent sur le nucléaire, c'est tout un choix de société qui en découlera avec une dépendance, toujours accrue.
En Allemagne, dont la politique écologique est bien affirmée, Angela Merkel a décidé la sortie du nucléaire.
Les orientations d'Europe Ecologie Les Verts et Eva Joly proposent le remplacement du nucléaire par une synergie d' énergies renouvelables qui permettraient, de surcroît, de générer beaucoup d'emplois locaux.
Thierry Salomon de l'association Négawatt est intervenu, dans une démarche scientifique, pour expliquer combien la logique du nucléaire est absurde et de quels intérêts majeurs bénéficient les politiques qui font le choix des énergies renouvelables et des économies plutôt que du gaspillage.
Le public, très intéressé par ce sujet, a posé de nombreuses questions. Fabienne Giovannini, conseillère territoriale qui se trouvait dans l'auditoire, à soulevé l'épineux problème du blocage à 30 % d'énergies renouvelables imposés par EDF qui, de fait, empêche le potentiel des atouts environnementaux représenté par notre île de s'exprimer pleinement. Michèle Rivasi  sur ce point, a répondu clairement que ce frein était inacceptable et qu'il devait disparaitre légalement.
2012 a été réaffirmée par tous les intervenants comme un moment charnière, les enjeux étant cruciaux et  imposés par l'urgence d'une situation de crise généralisée, dont on ne mesure pas jusqu'à quel point elle peut encore s'amplifier.
Sur France Inter
France Inter avait installé l'émission de Denis Cheyssou " CO2 mon amour " dans le cadre de l'hôtel " LA Balagne" et avait pour invités Yann Arthus-Bertrand, Antoine Orsini, Gérard Bonchristiani et par téléphone, Maria Guidicelli. Il a été question de la loi littoral dont Antoine Orsini a précisé qu'il suffirait simplement qu'elle soit appliquée.
Il est possible de  réécouter cette émission sur  le podcast.

                                                                                                                     D. O

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Germain de Colandon (lundi, 21 novembre 2011 18:40)

    BRANLE-BAS DE COMBAT EN BASSE-NORMANDIE :

    http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-basse-normandie-basse-saxe-deux-poubelles-nucleaires-reliees-par-le-train-de-la-mort-89376645.html