Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Attentats : Manifestation de soutien au maire de Muro

Une manifestation de soutien au maire de la commune de Muro, Pierre Oberti, victime d'un incendie criminel perpétré le 21 octobre dernier contre sa maison familiale, s'est déroulée ce samedi à 15 heures à Muro, en présence de très nombreux élus et anonymes.

Ils étaient près de 150 réunis devant la mairie. Dans la foule, une grande majorité des maires, conseillers généraux, adjoints et conseillers municipaux des communes de l'arrondissement ainsi que nombreux anonymes venus des quatre coins de la Balagne .

Au nom du conseil municipal de Muro, Christian Dary, adjoint au maire a pris la parole pour dénoncer "cet acte inadmissible" et renouveler à Pierre Oberti et sa famille toute sa solidarité et son soutien.

Josée Martelli, maire de Pigna, présidente de l'association des maires de Balagne s'est élévée à son tour cotre cet acte en ces termes.
«  Hier, c'était à Calenzana contre notre collègue Jean-Jacques Lewis, adjoint au maire de Calenzana, aujourd'hui c'est Pierre Oberti à Muro qui est visé et peut-être que demain ce sera ailleurs. Il faut que cela cesse. Nous devons dire non à cette dérive et à cette violence. Nous devons rester debout et solidaire. Bien entendu, tout comme mes collègues, je suis choquée par cet acte lamentable. Comme nous tous aujourd'hui, j'apporte mon soutien à Pierre Oberti, son épouse Geneviève et leurs enfants ».
"Cibles innocentes, identifiables et identifiées"

Pierre Guidoni, maire et conseiller général de Calenzana, vice président de l'association des maires de Haute-Corse a lu un message du président Ange-Pierre Vivoni.
«  Je regrette amèrement de ne pouvoir être avec vous ce jour et de ne pouvoir ainsi témoigner de toute ma sympathie et mon amitié à Pierre Oberti et soutenir sa famille dans cette pénible affaire indigne et inqualifiable. Ce nouvel attentat contre un élu de la République démontre encore une fois combien nous sommes vulnérables. Nous sommes les cibles innocentes, identifiables et identifiées, de la vindicte de certains qui pensent que nous sommes responsables de tous leurs malheurs.

Cela ne pourra durer indéfiniment, nous savons parfaitement que la plus grande majorité de la population nous soutient et votre présence massive aujourd'hui le démontre encore une fois. C'est aussi grâce à vous que nous pouvons continuer à croire en notre démocratie. Il faut savoir aussi que personnellement, j'ai été victime d'un attentat similaire à celui perpétré contre Pierre, ma maison familiale a été consumée par les flammes et, je peux comprendre ce qu'il ressent aujourd'hui. Je luis dis fraternellement : courage et patience car il viendra peut-être un jour ou ces lâches individus seront arrêtés et déférés devant la justice. Ce jour là, tous les élus sans exception, seront unis non pas pour défendre leur intérêt mais défendre la morale et leur honneur.

Cio a dice e a crea che christu paga micca tutti i sabatu sera ».
 Lionel Mortini, maire de Belgodère : «  Une fois de plus un élu est victime de faits insupportables. Il nous faut des réponses politiques.. Sache Pierre que nous sommes derrière toi avec toute notre force et notre conviction ».

Pierre-Marie Mancini, maire de Costa, conseiller général de Belgodere a excusé les absences de Paul Giacobbi, président de l'Exécutif de Corse et de Joseph Castelli, président du conseil général de Haute-Corse puis, s'adressant à Pierre Oberti, il a ajouté: «  Lorsqu'on a appris la nouvelle, ce fût un choc. Comment peut-on s'attaquer à un homme comme toi Pierrot qui donne tout pour ta commune. On a tous le souci de nos communes et de l'intérêt général. Il y a des gens qui comme toi s'investissent. C'est vrai que l'on peut déplaire à certains, mais rien ne justifie que l'on puisse s'attaquer comme ça à un élu. Comme bon nombre de mes collègues, je regrette que cela se fasse en toute impunité. Sois assuré avec ta famille de notre soutien ».
 "Envoyer le ou les coupables en prison"

Très ému, ceint de son écharpe tricolore, Pierre Oberti a tout d'abord remercié tous ceux qui au sein de la commission communale incendie ont par leur intervention rapide réussi à cirsconcrire l'incendie: «  Sans eux il n'y aurait plus rien. Merci du fond du coeur. Merci aussi à vous tous présents, à tous ceux qui en Corse, sur le continent, à l'étranger qui par leurs messages nous ont témoigné toute leur sympathie et leur solidarité. Parmi eux, si vous le permettez, je vais vous lire celui de Dominique Bucchini, président de l'assemblée de Corse: «  C'est avec consternation que j'ai appris cet acte lâche. Je connais votre attachement pour votre village et je salue votre volonté de poursuivre votre tâche ». Puis, sur un ton plus grave et plus volontairement offensif, Pierre Oberti a ajouté : «  Cela fait des années et des années que des actes criminels sont perpétrés dans le village. Cette violence est l'œuvre de débiles et de lâches. Par leurs intimidations et leurs actes odieux ils n'ont que pour but de faire régner la terreur. Aujourd'hui, c'est le maire et toute sa famille qui sont visés. Celui ou ceux qui ont perpétré cet acte d'une grande lâcheté doivent savoir que nous ne nous laisserons pas faire. A mon épouse, mes trois enfants et onze petits-enfants, qui sont à près de moi, je leur fait confiance pour relever le défi . Je fais confiance en la justice de mon pays pour envoyer le ou les coupables en prison ».

A noter autour de Pierre Oberti et son épouse, la présence de leurs enfants dont Pierre, maire de Ayguesvives, venus tout spécialement du continent pour se joindre à cette manifestation de soutien.

                                               Jean-Paul LOTTIER

                                               Photos Gilbert GUIZOL

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Rachel Wynkoop (dimanche, 22 janvier 2017 01:01)


    I�m not that much of a online reader to be honest but your blogs really nice, keep it up! I'll go ahead and bookmark your website to come back later on. All the best