Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le SCB face à Arles-Avignon : Comme à Furiani !

 Stade Dominique Duvauchelle de Créteil

SC Bastia : 3   Arles-Avignon : 0 (mi-temps 2-0)

Arbitre : M. Delannoy assisté de MM. Danso et Cano

Délégué : M. Olivier ChovauxButs : Genest (20e), Khazri (36e et 79e )

SC Bastia : Novaes, Angoula, Sans, Harek, Choplin, Cahuzac (cap), Rothen, Diallo, Genest, Maoulida, Khazri

Arles-Avignon : Yattara, Souissi, Elie, N.Diaye, Germany, Ait Ben Idir, Rocchi (cap), Landrin, Najih, Draman, Ndiaye.

Avant d'entrer dans le vif du sujet et le résumé de cette rencontre, soulignons , la grande solidarité avec le SCB qui s'est concrétisée du côté d'Armand-Cesari où pendant la rencontre qui se jouait rappelons-le à.. Créteil où entre 700 et 800 personnes avaient pris place  en tribune Lorenzi pour suivre le match en direct sur A Fréquenza Mora à partir de la sono du stade !

Le but de cette soirée ? Être ensemble et surtout participer chacun à sa manière, à aider financièrement le club qui a dû payer un déplacement non prévu dans le budget. Plus de 3 000 euros ont été récoltés. A noter également que des personnes qui n'ont pas pu rester sur place (pour des raisons professionnelles), sont venues également apporter leur participation financière. On ne le répètera jamais assez, le Sporting est un club bien à part. Qui peut se targuer en France où même dans le Monde, d'avoir des supporters réunis au stade alors que son équipe joue à près de 1 000km ? La Ligue de Football de Professionnel qui tape à bâtons rompus sur le club depuis quinze jours, peut rester indifférente, mais le constat est là !

Corse net infos, tire un grand coup de chapeau à ces supporters présents à Furiani, mais aussi à Créteil.

 

En ce qui concerne le terrain, la rencontre qui se jouait au stade Dominique Duvauchelle - devant là-aussi près de 600 personnes - se déroulait presque comme un match habituel à domicile.. Le Sporting démarrait pied au plancher et mettait son jeu en place et amplifiait sa domination au fil de la rencontre.  Si bien que Genest n’avait besoin que de vingt minutes pour ouvrir le score. Malgré cette avance, les Bastiais n’abdiquaient pas et dominaient toujours autant. Novaes devait toutefois s’employer à deux reprises pour écarter le danger face à N.Diaye. Et c’est Khazri très en verve en ce début de rencontre qui allait permettre à son équipe de souffler un peu puisqu’il marquait un but magnifique d’une belle reprise de tête consécutive à un centre de Genest (encore lui). Avec à la pause, une avance de 2-0 sur un stade « neutre », le Sporting ne pouvait pas rêver mieux !

En seconde période, les Bastiais revenaient sur la pelouse sans Genest, qui suite à une douleur à la cheville, a dû laisser sa place à Moizini. Et pas de véritable changement pour cette seconde mi-temps, on retrouve toujours des Bastiais largement dominateurs face à des Arlésiens très diminués, qui lâchaient du lest. Malgré une avance de deux buts, le premier quart d’heure est difficile pour les Bastiais qui tombent dans le faux rythme imposé par les Provençaux. Maoulida se crée une occasion énorme, mais ne cadre pas son tir après avoir pourtant dribblé le portier « visiteur »… Et à dix minutes de la fin de la rencontre, c’est Khazri qui réalisait le doublé en marquant le troisième but d’un tir puissant dans la surface de réparation. La messe était dite, cette victoire prouve une nouvelle fois la valeur du Sporting qui malgré la délocalisation, s'est offert une nouvelle victoire,  avec à la clef,  une invincibilité qui se poursuit depuis maintenant quatre matchs !

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, on apprenait en fin de soirée que les autres résultats (notamment ceux de Clermont, Reims et Le Havre), étaient favorables aux Bastiais désormais troisièmes place à deux points seulement  du leader Clermontois… 

Un joli pied de nez aux instances de la LNF!

Le CNOSF; Concilation avec la LFP se tienne le 10 novembre ?

Par ailleurs,  le CNOSF a reçu vendredi après-midi les dirigeants du Sporting et la LFP pour tenter de trouver un compromis sur le différend les opposant. A l’issue de cette réunion, le CNOSF a proposé que la conciliation qui devait se tenir le 24 novembre au siège de la LFP avec les dirigeants du Sporting et de la commission de discipline, soit avancée de deux semaines et se tienne finalement le 10 novembre. Il faudra désormais attendre confirmation de l’instance. 

Le Sporting a également la possibilité d'accepter ou de refuser la conciliation lorsque elle lui sera officiellement signifiée.
Si le Sporting l'accepte l’action concernant le dossier Bastia - Lens serait alors terminée. Et la commission de discipline serait autorisée à prononcer des sanctions lors de la réunion du 10 novembre.

En revanche, si le Sporting refuse la conciliation, la réunion avec la LFP resterait fixée au 24 novembre et le club pourrait, dans la foulée, demander à la LFP une réparation financière devant le Tribunal Administratif de Bastia. 

 Une décision sera prise ultérieurement. 
                                                                                                                         André CARLI

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    LECLERC (samedi, 29 octobre 2011 20:06)

    http://www.supporterduscbastiaenbretagne.com/jo_bonavita_sc_bastia.ws

    itw de jojo bonavita

  • #2

    francois RINIERI (mercredi, 02 novembre 2011 05:48)

    merci aux corses de paris qui n'ont pas fait 15 km jusqu'à creteil pour encourager BASTIA.
    ha s'il y avait eu une distribution de figatelli !!!!