Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Festiventu 2011: La fête et les débats

La deuxième journée du festival du vent de Calvi a été identique sur le plan météorologique à celle de la veille, avec un mercure qui n'en finit plus de grimper et des festivaliers de plus en plus nombreux. Avec, en sus des spectacles, des débats comme celui qui, relatif au tri, à la collecte au recyclage et aux  différentes missions des eco-organisme, s'est déroulé dans la salle Pascal-Colonna au VV La Balagne.

A la tribune, pour développer les différents sujets, Pierre Guidoni, maire de Calenzana, vice-président du Syvadec, Hervé Grimaud, directeur Général de Récylum, société spécialisée dans la collecte et le recyclage des lampes usées, Yves Leers, journaliste, qui travaille aujourd’hui sur l’intégration du développement durable dans les entreprises et les collectivités et sur l’éco-communication. Il anime également depuis juin 2008 l’émission de télé « O ma planète », sur France O et il est conseiller municipal de Giverny, dans l'Eure. 

En l'absence de son président François Tatti, c'est son vice président Pierre Guidoni qui présentait le Syvadec dans ses grandes lignes: «  Le Syvadec est un syndicat mixte à vocation régionale, le premier en France, chargé de la prévention, du recyclage, de la valorisation et du traitement des déchets ménagers. Il définit la politique de gestion des déchets de Corse autour du projet régional de traitement des déchets. Il a été créé le 13 juillet 2007 et exerce sa compétence depuis le 1er octobre 2007.

Le Syvadec assure le traitement des déchets ménagers et assimilés, en lieu et place des communes et des EPCI adhérents. Parallèlement à la mise en place du projet multi-filiere de traitement, le Syvadec est aussi en charge de la création du plan de prévention régional; de la généralisation de la collecte sélective et de l'information et la sensibilisation de la population ».
Collecte et le recyclage des ampoules et des piles  

Après avoir souligné le travail accompli pour la suppression des décharges sauvages, Pierre Guidoni, passait le relais à un de ses collaborateurs, M. Mariotti. Ce dernier mettait l'accent sur la collecte et le recyclage des ampoules et des piles : « De 8 tonnes de piles récoltées en 2006-2007, nous sommes passés aujourd'hui à 20 tonnes. Lorsque l'on sait que ce sont les piles qui sont les plus polluantes, on peut se réjouir du résultat. Il fait savoir aussi que plus de 5 tonnes de ces piles ont été récoltées par des enfants des écoles primaires, sous forme de concours. Le Syvadec n'a pas hésité à faire un état des lieux de nos ordures ménagères. Le résultat est significatif : sur 700 kg de déchets fouillés, on n'a retrouvé que deux piles ».

Yves Leers s'est réjouit de ce résultat : «  sur le continent le résultat de la collecte des piles est seulement de 30 à 33%, ce qui est peu ».

La conférence s'est poursuivie sur les stratégies de différentes société en matière de recyclage. Un long mais très instructif débat s'est, ensuite,  instauré avec le public.

Une fois de plus, la journée a été marquée par de nombreux spectacles de rue, des fanfares, des conférences dont celle sur le sport : un levier pour le développement durable des territoires avec notamment les interventions d'Isabelle Autissier et de Daniel Herrero.

A l'heure de l'apéro, on avait droit à du rock'n pop signé The Wackies.

En la cathédrale Saint-Jean-Baptiste à la citadelle, deux virtuoses : Gérard Caussé, Pejman Memarzadeh, accompagnés d'un ensemble à cordes, l'orchestre de l'Alliance ont fait vivre les festivaliers à l'heure de la musique classique.

                                           Jean-Paul LOTTIER

                                           Photos Gilbert GUIZOL

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0