Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

SC Bastia : Après le tribunal administratif, le CNOSF…

Le stade de Furiani n'est plus suspendu jusqu'à vendredi après-midi....  Quelques heures après le rejet du Tribunal Administratif de Bastia, le club a saisi le CNOSF. Et la réponse n'a pas tardé :  un nouvel espoir est venu, en écho, de la part du Comité Olympique qui a jugé recevable la saisine du Sporting de jeudi après-midi. Du coup Furiani n'est plus suspendu jusqu'à l'heure de l'audience de conciliation qui se tient vendredi. Autour de la même table : un  conciliateur désigné par le CNOSF - M. Collomb -, le club Bastiais et la LFP.

Si le CNOSF (Comité national olympique et Sportif) donne un avis favorable au Sporting, le club serait autorisé à recevoir en Coupe de France lors du huitième tour qui se jouera mi-novembre (si tant est qu'il bénéficie d'un tirage favorable) et pourrait ainsi introduire un nouveau référé-suspension auprès du tribunal administratif de Bastia pour faire suspendre la décision de la LFP. Et puis, dans la foulée, demander éventuellement réparation/ Mais on en est pas encore là...

Aujourd'hui il s'agit d'aller à Créteil… recevoir Arles-Avignon.
Côté terrain, c'est un groupe identique à celui qui a décroché le partage des points en Picardie vendredi dernier, qui sera reconduit pour cette rencontre. Côté Arlésien, cinq joueurs habituellement titulaires manqueront à l'appel. 

 Pour le coach Bastiais, pas d'inquiétude particulière sur le lieu de la rencontre, comme il l'indiquait jeudi matin à l'issue de la dernière séance : « j'ai préparé tout au long de la semaine mes joueurs quant à cette éventualité. Et je crois pouvoir dire que je n'ai pas d'appréhension avant ce match. Je considère que nous jouerontsà l'extérieur et comme on produit du jeu et on ramène des résultats, je ne suis pas trop inquiet.. »

 Battre une équipe de Arles-Avignon diminuée et dans une mauvaise passe, serait une nouvelle preuve que les dernières sanctions injustes prononcées contre le club ne font que souder encore plus le groupe. Un match très important pour les  Bastiais puisqu'en cas de victoire, le podium pourrait se parer, à nouveau, des couleurs du Sporting. 

 

Le voyage
La délégation Bastiaise décollera de l’aéroport Bastia-Poretta Vendredi à 9 heures sur vol privé, dans lequel ne voyageront que les joueurs, dirigeants, l’encadrement et une poignée de partenaires. 

 

La billetterie
Les différents services de la LFP, du SC Bastia et du club de Créteil préparent depuis hier la rencontre de vendredi soir. Deux tribunes seront ouvertes à la location : la présidentielle et la tribune honneur. Celles-ci sont des latérales couvertes et équipées de sièges.
Un tarif unique a été établi, il sera de 10€ et la vente de billets s’effectuera sur place le soir du match.

Sécurité
Sous l’œil de Pascal Graziani, le directeur de la sécurité et de l’organisation du Sporting, le personnel sécurité habituel de l’US Créteil-Lusitanos se chargera de veiller au bon déroulement de la rencontre dans les tribunes. Les portes du stade Dominique-Duvauchelle seront ouvertes au public à partir de 18h30.

                                                                                                                           André CARLI

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0