Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Calvi : Le 20e Festival du vent a décollé…

Serge Orru, Pierre Torre, Ange Santini, Vanina Pieri, Carina Orru (Photo Gilbert Guizol)
Serge Orru, Pierre Torre, Ange Santini, Vanina Pieri, Carina Orru (Photo Gilbert Guizol)

« Attachez vos ceintures, le décollage de Festiventu est imminent ». Il était 9 heures mercredi lorsque le 20e festival du vent de Calvi a pris son envol avec l'ouverture de l'espace fête en l'air où sont concentrés des animations, ateliers et autres manifestations à thèmes. En clair, c'est le poumon de ce festival. C'est un espace d'échange et de rencontres. Pourtant, quelques heures plus tôt, avec les trombes d'eau qui s'abattaient sur la ville, c'était l'inquiétude. Et puis, fidèle à sa réputation, l'équipe des Amis du vent a réalisé un véritable tour de magie pour que tout soit prêt au moment voulu.

Cette ouverture était précédée par un réveil musical sur la plage avec Arnaud Methivier-Otto Lechner. Sur l'espace, c'est Iré et Goutte de terre qui donnaient le ton avec un mini concert.

Au VV La Balagne, c'était aussi l'effervescence avec l'arrivée des derniers festivaliers et les médias qui prenaient leurs marques.

Au fil des heures, cette 20e édition du festival du vernt prenait possession de Calvi et sa plage. Au gré du vent on pouvait admirer la Compagnie Somnambulles, Pile poil Cie ou encore le cirque Sansoucirque. Après le déjeuner, il y eut l'incontournable Tchatche café avec pour thème «La culture pour construire de nouveaux horizons »

A l'amphithéâtre de Calvi, c'est le spectacle de rue Qualité street qui attirait la grande foule.

Inauguration officielle

Et puis, l'instant tant attendu arrivait.

A 15 heures, au cœur de l'espace fête en l'air, c'était l'inauguration officielle, en présence de nombreuses personnalités. Serge Orru, père fondateur de ce festival prenait la parole pour développer les grandes lignes de cette 20e édition.
«  Nous sommes là en famille. Le festival du vent, c'est un tourbillon de vie et une joie de vivre. C'est aussi une manifestation qui se veut joyeuse, éclectique et citoyenne. Enfin, on pourrait ajouter que c'est un remarquable tremplin pour des campagnes environnementales que l'on doit gagner. La dernière en date » Jette pas ton mégot, deviens un héros » en est le symbole ». Et de conclure : «  Je voudrais enfin rendre hommage à mon épouse Carina qui a pris le relais à la tête des « Amis du vent ». C'est une grande organisatrice. Je voudrais qu'on l'a salue ».
Vanina Pieri, présidente de l'Agence du tourisme de la Corse a, ensuite, a fait l'éloge du festival du vent, rendant au passage un hommage appuyé aux organisateurs: «  En tant que femme de gauche, je salue cette manifestation. J'ai toujours été très attachée à Calvi et aujourd'hui je me félicite que ce soit Calvi qui à travers son festival du vent contribue à ce que la saison touristique en Corse s'étale ».
" Ni de droite ni de gauche, simplement citoyen " 

Ange Santini, maire de Calvi, membre de l'assemblée de Corse et du conseil économique, social et environnemental a lui aussi souligné le côté " familial" de cette manifestation. « C'est un pari réussi. C'est aussi l'événement le plus marquant pour représenter la Corse. Merci Carina de nous offrir un événement d'une telle qualité ». Puis en faisant allusion à l'intervention de Vanina Pieri, Ange Santini ajoutait : «  Même quand on est un homme de droite on soutient le festival du vent comme je le fais depuis 20 ans. On n'est pas de droite ou de gauche, on est tout simplement citoyen. Le festival du vent est un exemple, c'est aussi un précurseur qui n'a pas besoin de Grenelle de l'Environnement pour agir » Et de conclure : «  Je souhaite aux organisateurs encore bien et bien de festivals et qu'ensemble nous fêtions dans 10 ans le 30e anniversaire ».

Après quelques mots de Pierre Torre au nom du Crédit agricole de la Corse, Carina Orru invitait les personnalités à la suivre pour une visite guidée de l'espace « Fête en l'air ».

Après l'apéritif avec le Calvi Soul Band, en soirée, deux concerts étaient programmés avec à l'affiche Tom Artus et Rover.

Texte : Jean-Paul LOTTIER

Photos : Gilbert GUZOL

 Le programme du jeudi 27 novembre sur facebook ou twitter

 

Les concerts de jeudi

Salle Pietra à l'Hôtel Balagne (15€)
- 21h30 MOZIIMO

“Je voudrais être un Fleuve”  c’est un des titres de  cette Hippipopelectrockeuse de charme que vous pourrez applaudir ce soir. MOZiiMO vous invitera à danser sur des rythmes disco, électro, hip hop…

Mélodieuse soirée qui vous attend avec des textes brillants, plein de sincérité, et la voix envoûtante  d’une artiste à écouter d’urgence. 

http://moziimo.bandcamp.com/album/moziimo 
 

22h45 WINSTON MCANUFF & THE BAZBAZ ORCHESTRA

L’ovni musical qui est né de la rencontre de ce vétéran du reggae roots et de Camille Bazbaz, cet énergumène touche-à-tout de la soul française, ne manquera pas de vous faire chalouper. Une fusion entre rock et reggae, un mélange de funk et de roots tranquille, un cocktail détonnant taillé pour la scène. 

En accès libre. Bar Pietra - Hôtel La Balagne 

0h30 DJ MISS FICEL

Miss Ficel mélange une panoplie de différents courants musicaux : drum'n bass teintée de soul jazz, break beat, techno, sonorités Brazil, ou de musiques orientales...

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Joie Hinman (mardi, 31 janvier 2017 21:47)


    Nice post. I was checking continuously this blog and I am impressed! Extremely useful info specifically the last part :) I care for such information much. I was looking for this certain information for a long time. Thank you and best of luck.