Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le SC Bastia cherche terrain désespérément…

La journée promettait d'être longue et tendue et ce fut le cas. Les dirigeants du SCB ont multiplié les recours afin de tenter de jouer à Furiani vendredi. Mais ces derniers n'ont pas abouti. Pas même le référé introduit auprès du tribunal administratif de Bastia ce lundi matin. Le club Bastiais avait jusqu'à lundi soir pour donner une réponse aux choix imposés par la commission des compétitions de la LFP (pour rappel Grenoble ou Gueugnon).  Mais le club a, encore, répondu, arguments à l'appui,  par la négative à ces choix… 

Aussitôt, côté bastiais, on s'est mis en quête de terrains de repli. Ceux de Créteil ou Orléans ont été un moment avancés. Mais il fallut se mettre à la recherche d'autres sites puisque les deux aires de jeu étaient soit indisponible, soit nettement en retrait par rapport aux normes desécurité.
Lundi en début de soirée, le président du club Bastiais Pierre-Marie Geromini annonçait dans un communiqué que le club était toujours en quête d'un terrain.
« Nous négocions de manière très difficile avec la LFP mais nous aurons a priori jusqu’à demain en fin de matinée pour trouver un stade de repli, sans quoi, nous seront obligés de déclarer forfait. »
Ce communiqué après une injonction de la LFP qui imposait en milieu d'après-midi au club d'aller jouer à Grenoble. Ce que le Sporting estime impossible.

Et le président Bastiais s'en explique toujours dans ce même communiqué : « Il est clair que nous n’irons jouer ni à Gueugnon, ni à Grenoble, pour des raisons matérielles et même financières car il faut savoir qu’on nous impose d’aller jouer à Grenoble où il y a une facture de 30 000 € à régler, ne serait-ce que pour la location du stade. »

La soirée et la nuit s'annoncent donc très longues du côté du club. Le dernier délai arrivant demain en fin de matinée, il faut coûte que coûte trouver un stade sous peine de se résoudre à déclarer forfait. 

L'appel de la décision de la suspension à titre conservatoire ayant été interjeté vendredi dernier, les dirigeants pensaient être reçus rapidement par la commission d'appel de la FFF. Malheureusement cette dernière ne devrait pas recevoir le club avant une dizaine de dix jours... 

Sur cette même affaire, en milieu d'après-midi, le président de la Communauté d'agglomération de Bastia Emile Zuccarelli tenait une conférence de presse. Sollicité la semaine dernière par les dirigeants du club pour réaliser d'éventuels travaux d'aménagements, la CAB a décidé d’accéder à cette requête en s’engageant à assurer les aménagements nécessaires en termes de sécurité.
                                                                                                              André CARLI

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    jackou (mardi, 25 octobre 2011 07:20)

    Pendant ce temps là cichero cherche à fuir à l'étranger pour échapper au tribunal