Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Bastia : Deux belles journées pour I Macchjaghjoli

 

 

 

 

Cathy Campana fait partie du groupe I Macchjaghjoli. A ce titre elle a participé, samedi et dimanche, à la rencontre avec la Fédération du folklore méditerranéen.  Un grand moment pour le groupe bastiais qui fête ses 75 ans. Pour Corse Net Infos, elle raconte tout cela avec son cœur. Ça mérité d'être lu !


Parler de la rencontre avec nos invités de la fédération des groupes du folklore français méditerranéen, c'est évoquer la joie, le chant partagé en corse et en provençal et parfois en corso-provençal, l'amitié, le plaisir d'être ensemble, de faire connaissance, de se revoir et de se revoir encore jusqu'a s'embrasser comme des amis de longue date.

Nous nous sommes fréquentés durant deux jours et nous n'oublierons plus cette rencontre.

Certains n'avaient jamais pris le bateau, d'autres avaient entendu pire que pendre sur les corses, ils sont repartis enchantés !

Ils ont été reçus par les Macchjaghjoli qui les avaient invités, attendus par une délégation au port comme des membres de la famille ou des vip à traiter avec les plus grands égards.

L'hôtel le Thalassa était devenu bien vite leur maison grâce à Serge Fazzini, vice-président de la fédération qui s'est démultiplié pour faire de cette rencontre un succès.

Pour leur assemblée générale c'est le musée qui leur a ouvert grand ses locaux, avant de les laisser partir en musique vers la place Saint-Nicolas.

Oh l'étonnement amusé des bastiais qui voyaient arriver une centaine de personnes au son des fifres et des tambourins!

Sur la plac,  les promeneurs se sont vite agglutinés autour de la troupe et voilà qu'aux chants provençaux succèdent les chants corses et inversement. 

Mais vite, vite le maire a lancé une invitation, il faut monter les cinq étages de la mairie toujours en musique et d'abord admirer jusqu'à plus soif la beauté du paysage.

On savoure les bonnes choses en même temps que le discours si amical de l'adjoint au maire, Francis Riolacci.

Pourtant, la soirée n'est pas finie, enlevons nos belles tenues folkloriques et rendons nous vite à cette soirée organisée au Thalassa afin que tout finisse comme d'habitude, en chansons.

Le dimanche, nos invités ont fait connaissance avec Bastia et ses puces, Bastia et son marché, Bastia la plus belle ville du monde, en somme !

Les gentilles macchjaghjole préparaient pendant ce temps un repas que même Pantagruel n'aurait pu avaler.

Ils essayèrent pourtant, les invités et leurs hôtes, mais ne purent en venir à bout.

Visite de la ville avec une guide pour les uns, chants, chants et chants au local pour les autres, que du bonheur, vous dis-je!

Et comme le fait remarquer Annie, vu qu'on est tous assis à nos places, on peut rester jusqu'à demain soir, on sera ainsi prêts pour la répétition ! 

Bon, soyons raisonnables, rentrons chez nous mais avec un seul but en tête, retourner vite, vite vers nos camarades I Macchjaghjoli qui nous manquent déjà. 

Chi bella vita ! 

                                                                                                                 Cathy CAMPANA 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Perry (lundi, 24 octobre 2011 09:57)

    Bastia la Belle, la Grande avec sa Citadelle gardienne du Temple des traditions sans lesquelles Corse n'est rien .... Le son des pas sur les pavés, les robes et les petits costumes témoins du Patrimoine comme les bougies sont gardiennes de la Foi... Les notes qui s'envolent par delà les enceintes et qui viennent faire ballet jusqu'au port... Oh Cathy pff qu'est ce que je viens de rater là !!!!