Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L'Assemblée de Corse prépare les Assises du littoral

Avant la réunion d’installation du groupe de travail sur les Assises du Littoral, la  Maria Guidicelli, conseillère exécutive, a tenu, lors d'une conférence de presse qui s'est tenue mardi  après-midi à la Collectivité territoriale de Corse, a expliqué le sens de cette démarche.

Elle a d’abord rappelé la question orale de Jean-Baptiste Luccioni lors de la session du juillet qui portait, notammen, sur la nécessité d’une démarche concertée visant à faciliter la réalisation des documents d’urbanisme, la plupart étant annulés par le tribunal administratif, mais également pour éclairer les concepts de la loi littorale.

En réponse, le conseil exécutif a décidé de lancer un processus de réflexion participative autour de la question du devenir du littoral insulaire et de l’application de la loi sur le territoire.
Les assises du Foncier et du Logement qui se sont tenues de septembre 2010 à avril 2011, ont mis en évidence l’importance des processus de tension du marché et de spéculation foncière et immobilière dans les secteurs littoraux insulaires.

Il a été aussi constaté des prises de décisions judiciaires invalidant des PLU, au motif de non respect de la loi littoral, ramenant les communes à la seule application du règlement national d’urbanisme. Cette situation entretient un climat tension et d’incertitude juridique.
Pour mener à bien ces assises, Maria Guidicelli a souhaité la constitution d’un groupe de travail composé d’élus et dont les membres ont été désignés par l’assemblée de Corse lors des sessions des 6 et 7 octobre 2011 et qui se réunira après cette conférence de presse pour la première fois.
Cinq étapes
Cinq étapes on été définies, la première sera la rencontre avec les associations de protection de l’environnement, le collectif loi littoral, le préfet de région Corse et ses services, le président du Tribunal administratif de Bastia, le président des Communes du Littoral et les représentants du monde économique.
Pour la seconde phase, le groupe de travail se rendra sur le terrain pour cerner avec les élus des communes  la manière dont se pose la problématique du littoral en Corse. Cette étape donnera lieu à une première synthèse.
En troisième lieu à partir des infos collectées sera réévaluée la situation, faisant le point sur la typologie des situations de blocage et présentant les premières pistes de solution à investiguer.
La quatrième partie concerne l’organisation d’un séminaire de deux jours et demi en janvier 2012. Seront prévus l’analyse des différents projets recensés et leurs différents impacts sur l’aménagement du littoral insulaire, l’aspect juridique de l’aménagement et de la protection du littoral, la mise en évidence et la validation des problématiques qui font consensus.
La dernière étape sera la rédaction d’un document, « un livre blanc » qui portera sur la démarche, les éléments de consensus et la méthode de travail pour traiter la question de l’aménagement du littoral Corse.
L’ensemble de ces travaux sera intégré dans l’élaboration du futur PADDUC.
Maria Guidicelli a conclu sur l’intérêt, pour elle, d’une concertation le plus large possible pour faire primer l’intérêt général, initier une pratique démocratique et revitaliser les dispositifs participatifs.

                                                                                                                              M. S

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Sherlyn Crandall (mardi, 24 janvier 2017 12:37)


    excellent issues altogether, you just gained a new reader. What might you suggest about your put up that you just made a few days ago? Any certain?