Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

SCB-Lens (Suite) : Le procureur de la République à Furiani!

Dominique Alzeari
Dominique Alzeari

Peu de temps après que le président de la Ligue de Football professionnel Frédéric Thiriez a annoncé « la convocation à Paris de l'ensemble des officiels présents lors de la rencontre, pour une réunion afin d'examiner les incidents survenus lors du match Bastia-Lens», le procureur de la République de Bastia, Dominique Alzeari, s'est rendu au Stade Armand-Cesari afin de procéder en compagnie des officiels de la rencontre, au visionnage des différentes vidéos enregistrées par les caméras de surveillance. 

Le délégué de cette rencontre qui doit rédiger un rapport afin de la présenter au président de la LFP dès lundi prochain, n'a pu que constater, selon ce qui nous a été donné d'apprendre au terme de cette fin de match pour le moins mouvementée, la grande part de la responsabilité des Lensois.
Nez cassé et traumatisme cranien pour un dirigeant du SCB 

Pour résumer les faits de l'après-midi, un dirigeant du Sporting, Alain Seghi, a été hospitalisé après avoir reçu un coup de tête dans le nez de la part du Lensois Cichero. D'après les premiers examens, le dirigeant souffrirait d'une fracture du nez et d'un traumatisme crânien.

Autre dirigeant a avoir été « bousculé », c'est le président du Sporting Pierre-Marie Geromini. En effet, alors qu'il tentait de ramener le calme aux abords des bancs de touche, il a été pris à partie par un joueur Lensois.
Points de suture pour un policier 

En début de soirée, une source évoquait également les blessures d'un policier auquel on a du poser des points de suture après avoir été pris à partie, lui, par une poignée de supporters Lensois. 

Le dirigeant actuellement hospitalisé, a aussi reçu en début de soirée, la visite du préfet de Haute-Corse Louis le Franc et du député de la première circonscription de Haute-Corse Sauveur Gandolfi-Scheit, qui avaient eux aussi assisté au visionnage de la vidéo des incidents quelques instants auparavant.

Alors que les différents médias sportifs nationaux sont en train de réagir "à charge" contre le Sporting, les dirigeants veulent faire les choses en règle afin de prouver l'innocence du club dans cette affaire.

Sous le coup d'une suspension de terrain, la réaction du président de la LFP laisse clairement sous-entendre que ce sursis risquerait de tomber. D'où la réaction rapide des dirigeants bastiais et des autorités du Département. L'ensemble du rapport de ce match sera donc ensuite remis lundi à Frédéric Thiriez. Les dirigeants devraient communiquer assez rapidement sur cette affaire.

                                                                                                                                     A. C

La réaction du SCB

"Lors de la rencontre Bastia/Lens de graves faits se sont déroulés après l’expulsion du joueur lensois Cichero.

Ce dernier, non sans avoir préalablement bousculé par derrière le president du club bastiais, a par la suite agressé sauvagement un autre dirigeant dans le couloir menant aux vestiaires. Les rapports des officiels confirmant exactement tout cela.

Le Sporting Club de Bastia est donc stupéfait des déclarations intempestives du président de la LFP,  Frederic Thiriez qui parle d’atteinte à l’image du football français et du club bastiais. Que veut-il dire par là ?

Le club demande donc au President de la LFP d’être très prudent sur son interprétation des faits qui tend pour l’instant à nuire essentiellement et gravement à sa propre image.

 Le SC Bastia reste donc plus que jamais déterminé a être conforté dans son bon droit et son honneur.

Le Comité Directeur et l’ensemble des composantes du Club apportent tout leur soutien fraternel à M. Alain Seghi."

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    LECLERC SEBASTIEN (samedi, 15 octobre 2011 20:31)

    Que les Lensois paient pour ce qu'ils ont fait

  • #2

    Lensois (dimanche, 16 octobre 2011)

    c'est étrange! à chaque déplacement en corse il se passe des faits très graves, vous ne parlez même pas des supporters lensois blessés et de leur caillassage ! vous donnez à la métropole une bien mauvaise image de la corse

  • #3

    sandamianu (dimanche, 16 octobre 2011 13:02)

    Non c'est la métropole qui donne une bien mauvaise image de la Corse à la France...Et ça dure depuis 250 ans.
    Mais sans entrer dans une analyse à laquelle vous ne comprendrez rien, donner un coup de tête à un dirigeant est probablement un acte d'un grand courage et digne d'être applaudi. Surtout si le dirigeant est Corse.

  • #4

    David (lundi, 17 octobre 2011 16:58)

    Merci "sandamianu", j'adhère totalement a votre commentaire.
    FORZA BASTIA!!!

  • #5

    Yuki Heins (dimanche, 22 janvier 2017 21:32)


    I am extremely inspired with your writing talents and also with the structure in your weblog. Is that this a paid theme or did you customize it your self? Either way stay up the nice high quality writing, it's rare to see a nice weblog like this one nowadays..