Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Un collectif pour protéger les animaux de Corse

Un collectif de protection animale se met en place en Corse. Il fait suite aux mille et une péripéties des dernières semaines et à la décision prise par la commune de Coti-Chiavari d'ordonner l'abattage d'animaux en divagation sur son territoire. La décision de créer un collectif du genre a été prise lors d'une réunion qui s'est tenue à la fin du mois de Septembre à Porticcio.

"Cette réunion a eu le mérite de mettre en relation, associations et bénévoles dans un but commun, animés de la même envie, celle de créer pour notre Ile un mouvement fort de cohésion" affirment aujourd'hui ceux qui ont eu l'idée de porter le collectifs sur les fonts baptismaux.. Il s'agit là d'une union pour faire front tous ensemble à la détresse animalede notre île" précisent-ils encore  en soulignant que tout est parti du jour où la municipalité de Coti a décidé d'éliminer, ainsi, les animaux en divagation. 

"Nous nous sommes réunis pour nous opposer au projet de la mairie de Coti-Chiavari qui annonçait par décret un abattage d’un troupeau de vaches en divagation. Dans la crainte d’une dérive nous souhaitions agir pour tenter avec elle de trouver des solutions. La mairie nous a informé de son intention de négocier avec les services vétérinaires pour une reprise de troupeau par des éleveurs et nous l’en remercions, mais nous savons que d’autres cas se présenteront. C'est pour cette raison que nosu devons rester soudés et vigilants".

Mais l'objectif de démarrrage du collectif se situe, pour l'heure, au-delà de ce problème recurrent. 

"La Corse regorge de petites associations protectrices d'animaux qui œuvrent, la plupart du temps, avec peu de moyens. Pour nous il est temps désormais de dressser un état des lieux, recenser les actions entreprises, les besoins et les spécifités de chacun pour travailler tous dans le même sens : la défense des animaux qui vivent en Corse."
Et après ?

"Une fois cette première étape passée nous souhaitons organiser un travail de fond sur la divagation animale, et travailler, main dans la main, avec les mairies et administrations concernées auxquelles nous proposerons ensuite des rencontres et des axes de travail."

"Nous pensons que la divagation n'est pas une fatalité, que tous ensemble nous pouvons trouver des solutions et surtout faire un gros travail de sensibilisation."

Mais il n'y a pas que la divagation animale/
"Nous discuterons aussi de la fourrière de Bastia, du projet de fourrière d'Ajaccio et des alternatives possibles."

Et preuve de la détermination des membres du collectif :  sa réaction face aux "comportements des cheminots prenant en chasse des chiens sur les rails jusqu'a en écraser un".

"Nous avons mis une petition en ligne et nous serons ce dimanche 16 octobre a 10 heures sur les gares d'Ajaccio et de Bastia pour demander aux chemins de fer corse de prendre des mesures face a cette cruauté en attendant que la justice soit saisie".
Qu'on se le dise : les animaux de Corse ne sont plus seuls 

Écrire commentaire

Commentaires: 0