Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Première "strade di e stelle" : Un souvenir inoubliable pour A Stella/HRP

Pendant cinq jours l’équipe A Stella/HRP a traversé les paysages insulaires au gré des spéciales du Tour de Corse historique. Commencée dans la douleur des pannes et autres ennuis mécaniques, l’aventure s’est poursuivie avec enthousiasme et s’est achevée samedi soir sur des résultats plus qu’honorables.

Il aura fallu une volonté de fer et une motivation de tous les instants pour permettre à une vingtaine d’enfants et d’adultes en situation de handicap de vivre une telle expérience. La mobilisation a été sans faille de la part de toute un équipe : éducateurs et employés des différents établissements du GCSMS A Stella, pilotes volontaires engagés sous les couleurs du Groupement, pilotes de l’association Handi Rally Passion, mécaniciens et logisticiens. « Mais tout ceci n’aurait pas été possible sans la confiance que les parents et amis de ces jeunes nous ont accordée » ajoute Hélène Cerlini, administratrice générale d’A Stella.

Chaleureusement accueillis par les organisateurs du rallye, par les concurrents et les spectateurs, Alix, Sébastien, Dominique, Gilles, Xavier, Olivia, Frédéric,  Alain, Carlos, Emma, Ghjulia, Pierre-Xavier, Bader, Maxime, Eric, Clara, Stephen, Jean-Luc, David, Karim, ainsi que tous ceux qui se sont impliqués d’une manière ou d’une autre dans cette formidable aventure humaine, ont été salués par une pluie d’applaudissements à leur arrivée sur le podium. « Tous ont su se montrer à la hauteur d’un évènement pour le moins extra ordinaire » s’est confié, ému, Benoit Cousin. Avec pour seule et même finalité : prendre du plaisir tout en affrontant dignement les embuches semées sur leur parcours.

Résultat des courses pour les trois véhicules restant en lice et « copilotés » par les équipiers d’A Stella : 16e pour l’Alpine Renault de Bertrand Deloge, 68e pour la Porsche 911 de Benoit Cousin et 75e pour l’Opel Kadett de Julien Coutaz.

Bien au-delà des résultats sportifs, c’est un souvenir éclatant qui restera gravé dans les esprits : celui de cette première « strada di e stelle ».

Écrire commentaire

Commentaires: 0