Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Bastia XV défait à Six Fours : Le "coup de gueule" de Cauvy

 

 

Pas à prendre avec des pincettes Christian Cauvy après la défaite ( 39-16) de Bastia XV à Six-Fours et à l'heure du tour du match en questions.

- Que s'est-il passé?
- Six-Fours-Bastia XV a été l'exemple, parfait, du non-match. Du match non-préparé. Notre équipe n'était pas prête à aller au combat. Quand on aborde une partie de cette façon-là, il n'y pas d'illusions à se faire. 
- Dur, le coup d'arrêt ?
- Oui mais si tu ne te prépares pas c'est à quoi il faut s'attendre. Surtout face à un adversaire qui est supérieur individuellement et collectivement. Dans ce cas-là il faut être "présent". Et cela n'a pas été le cas.
- 6-17 à la mi-temps, c'était encore jouable?
- Peut-être, mais après dix minutes plutôt correctes, plus rien, rideau : notre équipe a disparu. 
- Et les bonnes dispositions du début de saison?
- Les bonnes dispositions on ne peut les mettre en place que lorsque la préparation

mentale est là. Dans le Var, personne ne savait plus ce que cela voulait dire.
- 39 à 16 c'est lourd?
- Très, très lourd. Mais nous avons commis des fautes de débutants. Bien sûr nous avons quand même mis quelques beaux mouvements à notre actif, mais ils ont été trop peu nombreux pour nous satisfaire.
- Comment remédier à la chose ?
- Il feut se montrer plus sérieux dans la préparation des matches à l'extérieur. Il ne faut pas toujours attendre d'être à "la maison" pour faire quelque chose…
- Six-Fours ?
- Ils nous étaient supérieurs, c'est vrai. Face à ses joueurs qui ont connu le haut niveu, quand bien même seraient-ils vieillissants, il faut afficher une vraie mentalité de joueur de rugby. Etre agressif, prêt à combattre et à plaquer. Sur ce plan, notre équipe ne s'est pas vraiment montrée à la hauteur.
Des satisfactions ?
- Aucune.

- Bastia XV retrouvera la compétition le 30 Ocobre au Casone face à Draguignan : comment remettre l'équipe sur les bons rails d'ici là ?
- Tout le monde doit se remettre au travail, se reconcentrer sur l'essentiel. Se préparer, avec envie, à essayer de combler ces lacunes. En fait, il faut quand l'on vient à l'entraînement apprendre quelque chose, le retenir et l'appliquer en match. Hors cette voie, on n'avancera pas. Il faut bien que les joueurs se mettent cela en tête.
A l'évidence, ce fut loin d'être le cas à Six-Fours qui, après ce succès, se pose en favori de la poule.
Quant à Bastia XV, qui n'avait plus été défait depuis belle lurette sur un tel score, il faudra vite réagir pour éviter de connaître les désagréments qu'il avait su bannir la saison dernière.
Il n'y a pas le feu à la maison, mais il convient de se reprendre au plus tôt !

Écrire commentaire

Commentaires: 0