Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Calvi : La décharge de Notre-Dame de la Serra réhabilitée

Elle était attendue depuis de longues années. Aujourd'hui c'est chose quasiment faite. La décharge de Notre-Dame de la Serra à Calvi est en bonne voie de réhabilitation. Cette réhabilitation, qui s'inscrit dans un programme global initié par la Communauté de Commune de Calvi-Balagne, a été entamée au mois d'avril dernier. Elle doit se terminer d'ici la fin de l'année.

« C'est un travail colossal que cette réhabilitation de la décharge de Notre-Dame de la Serra. L'opération ne constituait pas à enfouir le tout et à recouvrir de terre mais bien à réhabiliter le site dans le respect des règles environnementales" explique Gilles Brun, président de la Communauité de communes de Calvi-Balagne

"Dans un premier temps, l'entreprise Petras, à qui a été confié le chantier, s'est attachée à extraire les carcasses de voitures, machine à laver, frigidaires et autres objets encombrants déjà enfouis dans les sols. Ensuite, il a fallu curer la zone à traiter, avant de décharger des tonnes et des tonnes de terre et de réaliser des enrochements afin de réaliser des paliers"

"Aujourd'hui des engins qui s'attelent à solidifier les sols et à les lisser. A l'origine, nous avions prévu d'ensemencer les zones traitées pour définitivement faire oublier la décharge. Mais au vu d'expériences précédentes, notamment sur la décharge sauvage de Calenzana-Moncale, on s'est rendu compte que le maquis reprenait naturellement ses droits" poursuivait le président de la communauté des communes.
"Nous avons donc opté pour un aménagement paysager sur la crête, avec la plantation d'une vingtaine d'arbres. Je veux donc rassurer les riverains et défenseur de l'environnement. L'image du site tel que nous pouvons le voir aujourd'hui va disparaître avec le temps. 
Par ailleurs, dans le cadre de la prévention des incendies, une piste suffisament large pour permettre à des véhicules de circuler a été réalisée. Le coût total dui programme de réhabilitation avoisine les 600 000 euros » a souligné Gilles Brun.

Il faut savoir aujourd'hui que, depuis la fermeture de la décharge, la Communauté de communes de Calvi-Balagne assure la collecte des ordures ménagères et des déchets ménagers triès et qu'elle en a confié le traitement et la volorisation au Syvadec

C'est donc le Syvadec qui assure la récupération des déchets valorisables sur des sites de regroupement pour intégrer des filières de valorisation.

Ce qu'il faut savoir

L'acier est repris par Arcelor Mittal 
L'aluminium est repris par Recovco Affimet 
Le verre est repris par Ol Glasspack 
Le carton et la cartonnette sont repris par les Papeteries Etienne 
Les briques alimentaires sont reprises par Revipac 
Et l'ensemble des plastiques est repris par Valorplast

On l'aura compris, la réhabilitation du site de Notre- Dame de la Serra en cours d'exécution, l'ancienne décharge n'accepte plus de dépôt des déchets du BTP et des professionnels du bâtiment. Reste ouverts uniquement la recyclerie et le quai de transfert provisoire des ordures ménagères. La seule station de transit équipée d'une installation conforme à la règlementation pour la micro région et habilitée à accueillir les déchets des professionnels du bâtiment et BTP, est la société Balagne Recyclage, située zone industrielle de Cantone à Calvi, téléphone 04.95.65.01.02, télécopie 04.95.65.43.96.

La recyclerie est ouverte au public, du lundi au vendredi, de 7 heures à 11 heures et de 14h30 à 16h30. Le samedi de 7 heures à 11 heures uniquement

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0