Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Tour de Corse historique : Philippe ne Gache rien !

(Photo Kevin Guizol)
(Photo Kevin Guizol)

Le XIe tour de Corse historique touche à sa fin. Après un périple entre Propriano et Porto-Vecchio, les pilotes entameront demain l'ultime étape entre Porto-Vecchio et L'Ile-Rousse terme de ce rallye qui passionne. Au volant de la Porsche 911 N° 10, Philipe Gache a encore résisté à la meute des poursuivants, remportant trois des quatre spéciales du jour.

Certes, la mise en route fut difficile pour l'Avignonais qui laissait le soin à Erik Comas de signer le 1er scratch du jour entre Filitosa – Pont de Calzola et Pila Canale.Andruet pointait à la 3e place.

Les pendules étaient remises à l'heure dans la spéciale suivante entre Acqua Doria et Stiliccione où Gache s'imposait devant Comas et un surprenant Dumas, visiblement à l'attaque.

Dans l'ES12 on retrouvait encore Gache pour le meilleur chrono,; suivi de Comas et... Depons!

Dernière difficulté du jour avec l'ES 13 remportée par... Gache , encore et encore devant Comas et Andruet, Depons et Lajournade.

Au général provisoire Philippe Gache compte 4' 22'' d'avance sur Jean-Claude Andruet, 6' sur Alain Oreille et 6'55'' sur Jean-Pierre Manzagol. Derrière, Dumas est à 7'13'' et Lajopurnade à 7'33''.

Dans le Classic, la bataille est rude entre Muller, Cochin, Donat et Dransard.

Plus compliqué est le classement du VHRS. Pour l 'heure Souchon, Roche, Van Hecke, Poller, Chevalier et Laforce semble les mieux placés.

La dernière étape qui se disputera ce samedi risque de se dérouler dans des conditions météorologiques différentes de celles connues depuis le dépar de L'ILe-Rousse.

 

4ème étape : Porto Vecchio - Ile Rousse
ES14 Aullene-Croce 15,27 km
ES15 Ghisoni - Abbazia 28,8km
ES16 Tallone - St Andrea di Bozio 27,5km
ES17 Novella - Col San Colombanu 13km

La première voiture est attendue au parc fermé de L'Ile-Rousse à 16h37.

La Team A Stella/HRP s’accroche

Si abandons et pannes mécaniques sont venus entacher la première journée du rallye, la Team « A Stella/HRP » n’en n’a pas dit pour autant son dernier mot. Pilotes et copilotes continuent à s’accrocher au bitume insulaire, soutenus par les équipes d’assistance et de logistique.

Cette journée ne s’annonçait pas non plus sous les meilleurs auspices. Dès le petit matin, l’équipe prenait connaissance d’un nouvel abandon : celui de Jean-Claude et Régis Ragache, victimes, la veille, d’une sortie de route. « Bien sûr nous avions envie de continuer » a affirmé le directeur général du GCSMS A Stella, « mais je savais que nous courions un risque que je n’ai pas voulu prendre ». Décision d’autant plus sage qu’en rapatriant le véhicule par la route, les freins ont définitivement lâché. La voiture a fini sa course dans la barre d’un 4X4 qui la précédait. « Le 4X4 n’a pas eu une égratignure ! » constatait Régis Ragache. Ce ne fut pas le cas pour la Porsche 911 dont l’avant droit a été littéralement pulvérisé.

Puis ce fut au tour de Jean-Christophe Hible de jouer de malchance. Le pilote venu du « Ch’Nord » pour emmener les jeunes usagers d’A Stella sur les routes insulaires à bord de sa Porsche, devait lui aussi renoncer à la course suite à un ennui mécanique. « Perdre le rallye est une chose » avouait-il, « décevoir les enfants en est une autre. » 

 Fort heureusement, ceux-ci ont pu poursuivre à bord des véhicules de Bertrand, Julien et Benoit. « Nous sommes venus ici pour les enfants d’A Stella. Alors espérons que les ennuis soient derrière nous », soulignait Julien. Ce-dernier, victime la veille d’une panne d’allumage, a repris la course et espère bien la mener jusqu’au bout.

Les résultats au classement provisoire de cette fin de journée étaient les suivants : Bertrand Deloge a fini en 19e position dans l’étape 2, Benoit Cousin 78e et Julien Coutaz 87e. Un classement que tous, pilotes et copilotes, espèrent bien améliorer d’ici samedi.

Quand les usagers d’A Stella se mettent aux fourneaux 

Aujourd’hui les employés du service restauration de l’ESAT (établissement et service d’aide par le travail) U Licettu ont eu fort à faire. Chargés de l’organisation du déjeuner lors du ralliement à Suariccia, ils ont accueilli et servi près de 700 personnes.

Pendant que les voitures défilaient devant les commissaires de route et que les pilotes remettaient les carnets de bord, Martine, Lucie, Nathalie et leurs collègues s’affairaient derrière le buffet froid préparé par les cuisiniers de l’ESAT U Licettu. « Nous avons quitté l’IME des Salines ce matin à 9h00 », expliquait Lucie. « Et nous restons jusqu’à ce que tous les coureurs soient rentrés et aient mangé ». A 15h00, les voitures continuaient à arriver … « Nous avons l’habitude d’organiser les repas pour des mariages » confiait Martine. « Alors, ce genre de travail ne nous fait pas peur ». Même Nathalie, dont c’était la première fois, semblait tout aussi à l’aise derrière les délicieuses tartes mitonnées par les usagers du GCSMS A Stella. « Tout se passe bien et les gens ont l’air content ». C’est ce que nous a confirmé Alix, le journaliste en herbe D’A Stella, qui s’est empressé d’interroger les pilotes sur la qualité du repas : « Jeff (Jean-François Hebrard - Alpine) m’a dit que le repas était très bon et qu’il était content d’avoir le temps d’en profiter ».

Et à regarder les assiettes se vider si rapidement, il était difficile d’en douter.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0