Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Drame de Bonifacio : Prison avec sursis

Deux ans de prison avec sursis pour l'un avec mise à l'épreuve, un an pour l'autre : Le tribunal pour enfants d'Ajaccio, qui siégeait pour la première fois en audience criminelle a rendu son jugement vendredi en fin d'après-midi dans l'affaire du drame de Bonifacio. Le 5 août 2008 un bébé de 8 mois avait été tué par une pierre qui avait été jetée des hauts du rempart.

Les deux adolescents, qui avaient tué un bébé en 2008 en jetant des pierres du haut d'un rempart de la citadelle de Bonifacio, ont été condamnés vendredi tous deux à des peines de prison avec sursis par le tribunal pour enfants d'Ajaccio. 

L'auteur du jet de pierre a écopé de deux ans de prison avec sursis avec mise à l'épreuve, alors que l'autre adolescent a été condamné à une peine d'un an avec sursis avec mise à l'épreuve.

Le tribunal, qui siégeait en matière criminelle et qui a rendu son verdict peu avant 18 heures après un procès ouvert mardi à huis-clos et une reconstitution sur place, n'a pas suivi les réquisitions du ministère public qui avait requis quatre ans de prison ferme dont trois avec sursis pour l'auteur du jet de pierre et 24 mois de prison ferme dont 18 avec sursis pour l'autre adolescent.  

Accusés de "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner", les deux garçons, deux cousins germains âgés de 16 et 17 ans, suivent actuellement leur scolarité à Ajaccio sous contrôle judiciaire.Ils avaient été placés durant six mois dans un centre d'éducation spécialisée à Bastia après la mort de Camille, un bébé de 8 mois d'un couple du Val de Marne, tué le 5 août 2008 alors qu'il se trouvait dans les bras de sa mère par des pierres lancées de la citadelle, une quarantaine de mètres plus haut.

Écrire commentaire

Commentaires: 0