Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

La maison de l'emploi de Porto-Vecchio pérennisée

La Maison de l’Emploi du Sud de la Corse, créée en 2006, associe les collectivités territoriales, fédère l’action des partenaires publics et privés et ancre le service public de l’emploi sur le territoire de l’arrondissement de Sartène. La structure est devenue le lieu de synergie et de rapprochement des services territoriaux. Elle assure la convergence des politiques publiques de l’emploi et de la formation professionnelle dans le cadre d’un diagnostic, d’une stratégie et d’un plan d’actions adaptés aux caractéristiques et à l’évolution du territoire qu’elle recouvre. 

Dans l’optique de la nouvelle convention pluriannuelle d’objectifs 2011-2014, la Maison de l’Emploi avait élaboré une demande de reconventionnement en maintenant la base d’un engagement financier maintenu de la part de l’Etat, soit 197 229 euros annuels. Or, il s’est avéré que pour 2011, l’Etat avait initialement diminué sa participation de 60%, passant de 197 229 euros à 77 752 euros. 
Cette diminution risquant d’impacter de manière décisive et radicale l’activité de la Maison de l’Emploi, Camille de Rocca Serra, alerté par le président de la structure, a saisi Xavier Bertrand, ministre de l’Emploi, afin que soit maintenu le niveau de financement de la part de l’Etat. 
Georges Mela, président de la Maison de l’Emploi se dit «extrêmement satisfait de l’engagement du député aux côtés de la structure». 
Selon lui, la MDE a su fixer des modalités de fonctionnement efficaces avec les élus, les institutions, les entreprises et les partenaires sociaux. Elle est une des structures essentielles pour favoriser le développement du territoire. 
L’intervention du député était donc particulièrement déterminante. 
Au vu des résultats plus que satisfaisants de la structure, le ministre a donné satisfaction au député de la Cité du Sel en mobilisant des crédits complémentaires au titre du Fonds Social Européen pour compenser la baisse de la subvention de l’Etat. 
Les montants prévus au titre de 2011, dans le cadre du reconventionnement de la structure sont donc les suivants: 77 752 € Etat, 117 752 € FSE, 71 000 communes et collectivités. Le niveau global de financement est donc maintenu puisqu’en 2010, la participation de l’Etat était de 197 229 € (soit 77 752 € + 117 752 € pour 2011). 
Camille de Rocca Serra se réjouit de cette décision qui permet de «pérenniser la Maison de l’Emploi qui, depuis 2006, s’est illustrée dans l’accomplissement de ses missions. Chacun s’accorde aujourd’hui sur le fait que la MDE du Sud de la Corse a permis de rendre plus lisible l’ensemble des actions développées sur le territoire en matière de développement économique, d’emploi et d’insertion, et que les objectifs fixés initialement sont à ce jour atteints. Mon engagement en faveur de cette structure oh combien nécessaire pour laquelle je me suis investi dès son implantation, m’a conduit à saisir le Gouvernement qui a finalement décidé, malgré les restrictions budgétaires auxquelles il s’est astreint de par la situation économique et financière actuelle, d’accéder à ma requête en maintenant le niveau de financement de la structure, via la mobilisation des crédits FSE" explique t-il sur son blog.



Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Martinez (mercredi, 12 octobre 2016 19:39)

    Bonjour nouvelle installée sur porto vecchio je suis titulaire de l allocation adulte handicapées et souhaite compléter mes revenue suis polyvalente et m adapte très vite étudie toute proposition notamment dans sécurité a voir pas de cqp que peut on me proposée ? Télésurveillance vielleuse ??? J ai 45 je me prénomme Christelle cordialement merci 0685649892