Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L'Ile-Rousse : Le grand départ pour le tour de Corse automobile historique

(Photos Jean-Paul Lottier)
(Photos Jean-Paul Lottier)

C’est l’effervescence depuis mardi matin à L’Ile-Rousse. Les 120 participants au  tour de Corse historique se prêtent aux contrôles administratifs et techniques, avant le grand départ de la première des quatre étapes de cette 11eédition du rallye mythique aux « 10 000 virages », organisé par l’ancien champion Yves Loubet et son équipe.

Mercredi matin à partir de 8 heures, les bolides s’élanceront du port de commerce de L’Ile-Rousse pour une étape qui les conduiront jusqu’à Porto, en passant par Monticello Petra Moneta-Casta, Oletta, Olmeta di Tuda, Murato, Campitello, la Porta, le fameux col de Saint-Antoine, Ortiporio, Orezza, Piedicroce, Morosaglia, Moltifao, Belgodère Ville di Paraso, Speloncato, Nessa, Muro, Lavatoghju, Lumio, Notre Dame de la Serra d’où sera donné le départ de la plus célèbre des spéciales en direction de Galeria et de Porto, terme de ce périple de 324,15 km.

L’étape suivante ménera les pilotes et co-pilotes de Porto à Propriano, soit 231,62 km. Le jour suivant, Propriano – Porto-Vecchio longue de 225,48 km.

Le samedi, les rescapés regagneront Ile-Rousse pour une ultime étape de 339,57 km.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette 11e édition promet beaucoup avec des voitures de légende mais aussi des pilotes qui ont écrit les plus belles pages du rallye automobile.

On pense notamment à Jean-Claude Andruet, vainqueur du tour de Corse à deux reprises, qui pour l’occasion retrouvera sa co-pilote préférée « Biche », ou encore Erik Comas, également ancien pensionnaire de F1, Jean-Pierre Manzagol que l’on ne présente plus, tant son palmarès est impressionant, Henri Pescarolo et ses quatre victoire au Mans ou encore ses 56 participations en Grand Prix de F1,  Rognoni, Stoffel, Balesi, Claude Laurent…
N’oublions pas non plus dans l’épreuve de régularité, les six équipages composés d’un pilote expérimenté volontaire et un co-pilote usager du GCSMS «  A Stella ».
Dans la soirée, pilotes, co-pilotes et organisateurs étaient reçus à  l’hôtel de ville par le maire M. Jean-Jo Allegrini-Simonetti et le conseil municipal.
Un apéritif devait suivre.
                                                                                                     Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires: 0