Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Centrale de Lucciana : Les interrogations de Sauveur Gandolfi-Scheit

Dans un courrier envoyé à Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, du développement durable, des transports et du logement, Sauveur Gandolfi-Scheit, député-maire de Biguglia fait part de ses interrogations quant à la publication de l'étude technico-économique sur l'utilisation du fioul léger à Lucciana, qui a été rendue par EDF-PEI courant Juin 2011.

Voici le contenu de ce courrier daté du 27 Septembre

"Madame le Ministre,
Je me permets d’attirer à nouveau votre attention sur la question de la future centrale thermique de Lucciana (Haute-Corse) et plus particulièrement sur les résultats de l’ « étude technico-économique sur l’utilisation du fioul léger » commandée par l’Etat à l’opérateur EDF.
Suite à  la demande conjointe que nous avions effectuée en ce sens le 6 Octobre 2010 avec le député européen François Alfonsi, lors d’une réunion au Ministère de l’Ecologie et de l’Energie, votre prédécesseur Jean-Louis BORLOO en avait acté le principe (« afin de répondre aux attentes légitimes de la population corse ») avant d’en préciser le calendrier, avec un lancement fixé au 1er Janvier 2011.
Le 18 Janvier dernier, suite à une nouvelle saisine commune, vous nous confirmiez avec votre collègue Eric BESSON que ladite étude était « bien en cours de réalisation et devrait être disponible avant l’Eté prochain ».
Parfaitement rassuré, j’ai attendu la fin du mois de Juin afin de connaître les conclusions de ce travail effectué par EDF-PEI. Aucune information ne m’ayant cependant été fournie dans ce délai, j’ai donc pris attache début Septembre avec votre cabinet. Il m’a lors été répondu les choses suivantes :
Cette étude comporte 4 axes d’analyse : économique et financier, risques sanitaires, procédures administratives er risques industriels.
EDF a bien remis cette étude qui serait « confidentielle » à la DREAL Corse et à la DGEC.
La DGEC serait en train d’en prendre connaissance, tout en recueillant l’avis des services compétents afin de pouvoir se prononcer sur les conclusions à en tirer.
Je comprends parfaitement la nécessité pour l’Etat de plancher sur le contenu de ce rapport, ainsi que les impératifs temporaires de confidentialité. Cependant, suite à l’engagement pris à l’automne dernier par Monsieur Jean-Louis Borloo, la Collectivité Territoriale de Corse a cru nécessaire de diligenter à son tour une enquête similaire, dont les résultats sont attendus d’ici la fin de l’année. Le démarrage de la future centrale étant prévu au début 2013, j’estime très important que les résultats de l’étude voulue par l’Etat nous soient communiqués au plus tôt, afin que la question de l’utilisation du combustible pour Lucciana puisse faire l’objet d’une concertation sereine et menée suffisamment en amont.  
C’est pourquoi je souhaiterais, Madame le Ministre, que vous puissiez me tenir informé de l’état d’avancement de cette étude technico-économique sur l’utilisation du fioul léger à Lucciana, et vous en remercie par avance.  
Je vous prie de bien vouloir agréer, Madame le Ministre, l’expression de ma haute considération.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    ANTONIOTTI Jean Nicolas (mardi, 04 octobre 2011 13:33)

    Il est rassurant de constater qu'il y a un Député dans cette ile qui s'intéresse et suit le dossier des centrales thermiques au fioul lourd.

    On ne peut que déplorer l'autisme des 3 autres qui contribue à l'enlisement du dossier, alors que le temps perdu profite aux partisans du fioul lourd.

    En Corse du Sud, il doit y avoir un Député Maire Médecin et Président d'une Communauté d'agglomération de 10 Communes impactées par l'actuelle centrale au fioul lourd et bientôt par la future mais......

    Auriez-vous avez la date de ce très pertinent courrier?