Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Aéroport d'Ajaccio : Conflit suspendu

La matinée de mardi avait plutôt mal commencé à Ajaccio-Campo d'ell'Oro  où les vols à destination de Paris, Marseille et Nice ont pu, malgré un bon retard, être assurés. Une entrevue avec le préfet de région a permis de décrisper la situation mais le problème des 28 agents à intégrer à Air-France demeure en suspens. Et le conflit est loin d'être règlé…

Les personnels d’Air France ont décidé, mardi, de poursuivre la grève décidée la veille pour protester contre la non titularisation des 28 employés en contrat à durée déterminée durant l'été, en dépit du jugement le 27 septembre dernier du tribunal des prud'hommes d'Ajaccio.
Ils ont toutefois décidé de ne pas pertuber le trafic à l'exception d'un vol d'Air France au départ de Paris à 13H45.
En dépit de retards sur la plupart des vols, le trafic a été assuré normalement mardi. Les grévistes ont remis à la direction régionale d'Air France, en présence d'un huissier, le texte du jugement du tribunal des prud'hommes ordonnant les titularisations des 28 agants.

Les représentants du personnel avaient auparavant été reçus à la préfecture de Corse-du-Sud pour faire le point de la situation.

La direction d'Air France, qui avait dit ne pas avoir été informée de la décision judiciaire, a déclaré ne pas être en mesure d'intégrer ces employés en raison de difficultés économiques de la compagnie en Corse.

Depuis le déclenchement de la grève, le trafic n'a subi aucune perturbation dans les trois autres aéroports de Corse.

Écrire commentaire

Commentaires: 0