Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Bastia XV : La manière et le bonus face à Sorgues (44-8)

Stade du Casone , Bastia XV : 44 Sorgues : 8 (Mi-temps : 25-5)
Pour Bastia XV:  Six essais de Smith (10e), Forzo (29e), Truchard (33e), Reboul (61e), Giacobazzi 65e), Jean-Gabriel Mariani (75e), quatre transformations et deux pénalités de Da Cruz (1e et 5e)
Pour Sorgues: Un essai collectif (35e) et une pénalité de Caliendo (45e).
Cartons blancs : Pagliai (Bastia XV 50e), Bertrand  (Sorgues 50e et R. Vera 58e)
Arbitre : M. Castro (Côte d'Azur)
Spectateurs : 400 environ, temps chaud, terrain en bon état
Bastia XV :
Pierantoni, Smith, Germani, Marcelli, Merah, Sougoufara, Forzo (Cap), Hamelle, Giacobazzi (m), Leduc (o), Truchard, Jacques-André Mariani, Jean-Gabriel Mariani, Cordolliani, Da Cruz, Auclair, Bernardini, Tolofua, Pagliai, Cassetari, Reboul, Magurno
Sorgues :
Pedro, Cazenave, Assahraoui, Bertrand, Sabot, D. Vera, Sarrail, R. Vera, J.Gerent (m), Raspilair (o), Sperta, Rabot, Rucci, J. Gerent, Caliendo, Chegri, Palomba, Lacarre, Marcellin, Duron, Bergeon, Blanc.

La victoire, la manière et le bonus : la journée a été particulièrement fructueuse pour Bastia XV qui au coup d'envoi ne s'attendait sans doute pas à pareille fête.
Les visiteurs promus, certes, n'en arrivaient pas moins en Corse précédés du résultat flatteur obtenu la semaine dernière à Berre, le champion sortant. Une toute petite défaite (16-14) qui, pensait-on, traduisait assez bien la valeur des Provençaux.
Mais 80 minutes plus tard, il fallut bien se rendre à l'évidence : Sorgues n'avait pas affiché, sauf à de trop de rares moments, "l'étoffe" qu'on lui avait attribuée.
Il est vrai que Bastia XV avait fait rapidement fait ce qu'il fallait faire pour se mettre à l'abri.
Deux pénalités de Da Cruz en l'espace de cinq minutes, un bel essai au terme d'une phase qui orchestrée par Sougoufara et qui impliqua successivement Forzo, Cordoliani, Giacobazzi, dernier passeur, s'acheva avec Smith dans l'en-but visiteur.
Avec ces treize points et ce capital confiance qui lui permettait bouter son adversaire hors de son en-but et en force, Bastia XV pouvait voir venir d'autant que dans les minutes suivantes c'était au tour de Forzo d'aller à l'essai après une percée de Leduc. Puis à Truchard au terme longue course sur son aile d'enfoncer le clou.
25 à 0 après une demi-heure, beaucoup de temps forts assortis d'un jeu à la fois séduisant et efficace : l'équipe de Christian Cauvy avait fait une belle démonstration de ses qualités avec son éloquente traduction au tableau d'affichage.
On pensait alors que rien ne viendrait perturber Bastia XV sur la voie royale du succès qui s'ouvrait devant lui.
Mais c'était sans compter avec les visiteurs qui décidèrent, enfin de relever la tête.
En tout cas Sorgues gagna davantage de ballons et il put les exploiter comme ses avants aiment à le faire. C'est sur un de ces ballons portés que les partenaires de Roland Sarrail allèrent collectivement à l'essai.
A la reprise Sorgues usa de cette même force de ses avants pour perturber Bastia XV et obtenir trois points supplémentaires après la pénalité réussie par Caliendo. A 25-8 tout était, c'est vrai, encore possible pour Sorgues. Les esprits s'échauffèrent alors quelque peu. Mais  M. Castro réfréna rapidement les ardeurs des belligérants et le jeu reprit de plus belle.
Avec un coup d'accélérateur décisif de Bastia XV qui se mit alors à enfiler les essais comme les perles face à un adversaire qui ne savait plus où donner de la tête débordé qu'il était par les déferlantes locales ponctuées de bien belle manière par Reboul, Giacobazzi et Jean-Gabriel Mariani.
A 44 à 8, le compte était pour Bastia XV. Il l'était un peu moins pour Sorgues qui doit encore se demander ce qui a bien lui arriver par ce dimance après-midi ensoleillé au  Casone…

Excellence B - Bastia XV : 41 Sorgues : 5

L'équipe d'excellence B de Bastia XV a poursuivi sur sa lancée dimanche au Casone face à son homologue de Sorgues qui n'a pas résisté longtemps aux vagues successives des bastiais.
Fouilloud et Pellegrino avaient été les premiers à tirer. Un drop du premier, un pénalité du second, un essai du premier et une transformation du second et la marque était déjà nettement en faveur de Bastia XV (13-5) à la pause.
La seconde période fut du même tonneau avec cette fois Bourgoin et Simeoni à la conclusion des offensives déclenchées par les joueurs de Bernard Fourquié.
Le match se poursuivit sur le même tempo jusqu'au coup de sifflet final avec des essais de Fouilloud, Martel et Moreau et des transformations d'Antoine Pellegrino.
Scote final : 41-5.
Bastia XV :
Fleurat, Cannebotin, Chapuis, Franceschini, Bourgoin, Bertinot, Moreau, Piazza, William, Del Moro, Pellegrino, Boursereau, Agostini, Fourquie, Fouilloud, Morales, Martel, Baverey, Matelli, Grandseigne, Simeoni.

Écrire commentaire

Commentaires: 4