Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

2e Rep de Calvi : Un Mémorial des légionnaires parachutistes morts pour la France

A la découverte des noms gravés sur le Mémorial.  (Photos Jean-Paul Lottier)
A la découverte des noms gravés sur le Mémorial. (Photos Jean-Paul Lottier)

Le 2e Régiment étranger de parachutistes de Calvi a célébré ce dimanche, au camp Raffalli, le saint patron des parachutistes, Saint Michel. Cette année, la cérémonie traditionnelle a été rehaussée par l’inauguration d'un Mémorial à la mémoire des légionnaires parachutiste morts pour la France en Indochine, Algérie, Tchad, Zaïre, Ex Yougoslavie, Congo, et Afghanistan depuis 1948, date de la création de cette unité d'élite. 1 302 noms y figurent.

Dès 10h15, à l'exception de la 2e Cie et des commandos parachutistes en mission en Afghanistan, toutes les compagnies du régiment étaient rassemblées autour de la voie sacrée pour la traditionnelle prise d'armes. A leurs côtés, avaient également pris place deux pelotons de l'amicale des légionnaires parachutistes, surnommée la 7e compagnie, et le drapeau du régiment avec sa garde ainsi que la musique de la légion étrangère On notait également la présence des amicales des anciens combattants et des personnels civils.
Accueillis par le colonel François Plessy, chef de corps du 2e REP, M. Ange Santini, maire de Calvi, membre de l'assemblée de Corse et du conseil économique social et culturel, M. Stéphane Donnot, sous-préfet de Calvi, le général Christophe de Saint Chamas, commandant la Légion étrangère, le général de corps d'armée Benoît Puga, ancien chef de corps du 2e REP, chef d'Etat-Major particulier du président de la République Nicolas Sarkozy, le général de corps d'armée Bruno Dary, également ancien chef de corps du 2e REP, gouverneur militaire de Paris et le général Paulet ancien chef de corps du 2e REP, les autorités se dirigeaient vers la voie sacrée pour la présentation au drapeau.
Le général Saint Chamas qui présidait la cérémonie passait les troupes en revue, au côté du colonel Plessy.
L'excellence est le premier des combats
Dans son ordre du jour, le général,,Saint Chamas s'est adressé de la sorte aux troupes rassemblées : «  La fête de la Saint Michel au Camp Raffalli, en présence de tous les anciens, revêt un caractère particulier. L'émouvante veillée hier soir et l'inauguration du mémorial des légionnaires parachutistes dans quelques instants, témoigne de votre fierté à tous, de servir ou d'avoir servi, dans les rangs de la légion étrangère au sein des unités parachutistes. Ce mémorial rend hommage aux 1302 légionnaires parachutistes morts au champ d'honneur. Il nous rappelle le sens de notre mission, au service de la France, il nous fixe des exigences: être prêt comme nos anciens à tout donner pour accomplir la mission reçue. Cet héroïsme de nos anciens, le 2e REP s'en est trouvé digne dans les récents engagements. Je veux rendre hommage aujourd'hui à ceux qui sont tombés en Afghanistan, le sergent-chef Riviel, le sergent Penon, le caporal-chef Thapa, le caporal Ulnick et le caporal Jansen. Je pense également à tous ceux qui ont été blessés et qui mènent un combat difficile pour retrouver leur aptitude opérationnelle ou pour accepter une nouvelle vie bien différente.
C'est également la fête de la 2e Cie montagne et de l'équipe des commandos parachutistes engagés en Afghanistan, au sein de la force Task Lafayette. Je leur souhaite courage et détermination dans leur mission difficile. Cet engagement opérationnel, c'est la raison d'être de tous les légionnaires, de tous les légionnaires parachutistes. C'est un défi de tous les instants. Je sais pouvoir compter sur votre chef de corps le colonel Plessy et sur chacun d'entre vous pour être prêt à sauter là ou la France voudra vous engager. Soyez très exigeant avec vous même et n'oubliez jamais: l'excellence est le premier des combats. Ce n'est jamais acquis. Sachez viser toujours plus haut ».
L'hommage au père François Casta
Et de poursuivre:
«  Enfin, en ce jour où nous fêtons Saint Michel, comment ne pas évoquer la mémoire du père François Casta décédé le 23 août dernier. Aumonier parachutiste du 1er BEP en Indochine et du 2e REP en Algérie, totalisant 18 sauts opérationnels il s'était taillé une réputation d'aumonier hors norme auprès des légionnaires, en raison de son courage physique et de son humanité. Grand Croix de la Légion d'honneur, titulaire de 11 citations, c'est à lui que vous devez la désignation de Saint Michel comme patron des parachutistes. Saint Michel, l'archange qui a terrassé le dragon. Le symbole du fort. Continuez à servir avec honneur et fidélité « More Majorum » Bonne Saint Michel aux hommes des troupe d'assaut».
A l'issue, il était procédé à une remise de décorations.
Les récipiendaires prenaient place au milieu de la voie sacrée.
Parmi eux, trois anciens légionnaires ont été décorés de la Légion d'honneur et le caporal Roblot, blessé en Afghanistan a été décoré de la médaille militaire.

1 302 noms gravés sur le Mémorial

Un défilé des troupes devait suivre, avant l'inauguration du Mémorial.
Le colonel François Plessy a pris la parole pour rappeler que l'idée de ce Mémorial avait germé il y a 30 ans et que c'était le général Michel Guignon alors chef de corps du 2e REP qui en avait eu l'idée. Celle-ci a été reprise en 2010 par le colonel Bellot Des Minières.
Un grand remerciement était adressé aux généreux donateurs (1)
« Il fallait qu’un monument soit dressé pour rappeler les sacrifices individuels et collectifs consentis par les légionnaires parachutistes écrivant, en lettres de sang, l’histoire glorieuse et douloureuse de leurs faits d’armes et qu’ainsi la devise More majorum revête son sens le plus complet (...)
Enfin, et c’est probablement sa dernière vocation, que la longue liste des noms, du plus célèbre au plus humble, demeure pour tous ceux de la grande famille des légionnaires parachutistes » ajoutait le colonel Plessy avant d'inviter les anciens à découvrir le Mémorial.
Un apéritif suivi d'une démonstration de sauts devait suivre.

(1) LA COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE, LE CONSEIL GENERAL DE HAUTE CORSE, LES MAIRIES DE CALENZANA, CALVI, D'ÎLE ROUSSE, DE LUMIO, DE MONCALE, DE MONTEGROSSO, DE MONTICELLO,

LES AMICALES DES ANCIENS LEGIONNAIRES PARACHUTISTES, LA FEDERATION DES SOCIETES D'ANCIENS DE LALEGION ETRANGERE, LE SOUVENIR FRANÇAIS, LE FOYER D'ENTRAIDE DE LA LEGION ETRANGERE, L’ASSOCIATION GENERALE DE PREVOYANCE MILITAIRE, L’INSTITUT DE GESTION SOCIALE DES ARMEES, LE SECOURS DE FRANCE, LES GUEULES CASSEES, L’ASSSOCIATION NATIONALE DES ANCIENS PRISONIERS D'INDOCHINE, L’ASSOCIATION DES ANCIENS DU BATAILLON DE CHOC EN CORSE, LES ANCIENS DES TROUPES DE MARINE DE HAUTE CORSE, L’UNION

NATIONALE DES PARACHUTISTES DE HAUTE CORSE, LES ANCIENS COMBATTANTS DE CORSE, LES AMICALES DES ANCIENS LEGIONNAIRES DE CHARENTE, DE FRECHEN, DU HAUT RHIN ET DU VAL D'OISE,

LE CREDIT LYONNAIS DE CALVI, LE GROUPE Jean-Toussaint GUGLIEMACCI-Marie-Françoise SAVELLI, PHOCEA

TRANSIT, LES SABLIERES DE BALAGNE, ATOLL OPTIQUE DE CALVI, …

ET DE TRES NOMBREUX DONATEURS A TITRE PRIVE.

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    Claude Millet (lundi, 03 octobre 2011 23:52)

    Belle initiative...en mémoire des légionnaires chers à nos cœurs tombés au Champ d'Honneur:
    « ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
    Et par St MICHEL...!

  • #2

    xavier.marquot@wanadoo.fr (vendredi, 07 octobre 2011 17:28)

    Présent à cette splendide cérémonie réhaussée par l'inauguration du mémorial, je vous adresse toutes mes sincères félicitations pour la grande qualité de ce reportage et du diaporama.

    Bien cordialement.

    CES (r) X.MARQUOT

  • #3

    BOURGOIS Bernard (mercredi, 19 octobre 2011 12:21)

    Présent à CALVI en cette circonstance, j'ai une pensée émue pour tous nos morts pour la France.
    Moré Majorum, Honneur et Fidélité.

  • #4

    laneau marie-claude (mardi, 08 novembre 2011 00:56)

    merci pour ce mémorial- avec ou sans, cette tragédie marque mes 20 ans, age ou j'ai perdue mon frère mort pour la france :
    A "lauriol" - djibouti le 3/02/82.

    pensée de guadeloupe

  • #5

    MAFFIOLI (dimanche, 13 mars 2016 10:44)

    Pour le Memoire de mes chers camarades tombes aux combats :HONNEUR et FIDELITE

  • #6

    Pierre Gaumont (mardi, 24 mai 2016 16:28)

    Mon cousin mon frère que j aime j aimerai tant savoir ou recevoir le livre képi blanc que je n ai plus merci mai1976