Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Stintino-Bastia : Jumelage spirituel

Au mois de septembre dernier a été signé, à Stintino, en Sardaigne, l’acte de jumelage spirituel entre la confrérie  de la « Madonna della Difesa » et celle de «Santa Croce» de Bastia. Pour l’occasion, un groupe de 25 personnes dont une quinzaine de confrères se sont rendus dans cette commune de la provincia de Sassari, à l’invitation de leurs homologues sardes et du maire de Stintino.

C’est dans la « Casa della confraternita », en présence du président de la confrérie, Giuseppe Benenati, du prieur Antonio Denegri, du chapelain, Don Andrea et du Maire de la commune, Antonio Diana, que s’est déroulée la cérémonie. Tour à tour, les autorités italiennes puis Georges de Zerbi, administrateur de Sainte-Croix de Bastia et Eric Zucconi, prieur de la confrérie, ont signé l’acte de jumelage après avoir souligné l’importance et l’intérêt de ce lien qui, dépassant la dimension spirituelle et religieuse, tend à jeter un pont d’amitié, de solidarité et de coopération entre deux confréries mais aussi deux communes et deux communautés reliées par un simple bras de mer, les Bouches de Bonifacio. En effet, en plus de l’aspect spirituel, ce jumelage porte en lui une vraie dimension de coopération puisque, intervenant comme représentant du Maire de Bastia, Georges de Zerbi a insisté sur la nécessité d’établir  des liens d’amitié entre des peuples et des états si proches. Puis il remettait au maire de Stintino l’ouvrage «  Bastia, regards sur son passé » dédicacé par Emile Zuccarelli, qui n’avait pu se rendre en Sardaigne. A son tour, le maire de Stintino remettait deux ouvrages, également dédicacés, à l’intention du maire de Bastia.
Après la cérémonie en l’honneur de la « Beata Vergine della Difesa », la procession rassemblant les deux confréries et les autorités civiles et militaires de la commune et de la Région, a procédé aux dépôts de gerbes, d’abord devant le monument aux morts, puis en mer, escortée par une flottille d’une quarantaine d’embarcations, parmi lesquelles celles des administrations de l’Etat italien.
Le soir, on tira un superbe feu d’artifice et toute la population fut conviée à partager un vin d’honneur en assistant à divers spectacles de musique et jets d’eau.
Le 3 mai prochain, la confrérie et le maire de Stintino seront, à leur tour, les hôtes des confrères de Sainte-Croix et il ne sera pas aisé de rendre la chaleur  de l’hospitalité que ces derniers ont reçue dans l’isula surella, l’île jumelle.

Écrire commentaire

Commentaires: 0