Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L'ACA à Dijon : Débuter une série

Pour le compte de cette 9e journée de L1, l’AC Aiacciu enchaîne son second déplacement consécutif, cette fois face à un promu. L’invité surprise de la saison, le Dijon FCO, n’est pas une mince affaire pour les Ajacciens. Bien que détenteurs de la plus mauvaise défense du championnat, les joueurs de Patrice Carteron sont tenus de prendre des points à domicile, surtout contre un promu…

Six jours après la bonne performance de Brest, avec ce point ramené de Bretagne, l’ACA jouera pour la seconde fois à l’extérieur. Face à Dijon, les acéistes n’avait pas perdu l’an passé (victoire à domicile, nul à l’extérieur dans la dernière ligne droite), et auront à cœur de bonifier leur nul acquis avec sérieux en terre brestoise la semaine passée. Encore une fois handicapée de plusieurs éléments, dont Cavalli qui purgera son dernier match de suspension, la formation bianch’è rossa devra néanmoins retrouver la même rigueur qui a fait foi Dimanche dernier. On avait en effet vu une équipe plus à l’aise dans sa tête, vainqueur aux points, et surtout très bien en place. L’adversaire n’avait d’ailleurs pas eu beaucoup d’espaces pour s’exprimer. C’est le visage que l’on aimerait retrouver à tous les matches, même si on sait que chaque rencontre est différente. Celle-ci aura une importance particulière, car en cas de succès, les Ajacciens s’offriraient déjà un bol d’air, mais surtout aborderaient le match face au PSG avec l’esprit moins contrarié que si le résultat s’avérait négatif. 
Dijon, petit qui voit loin
Promu surprise, de même que l’ACA, Dijon a perdu à l’intersaison son meilleur atout, en la personne de Sebastian Ribas. Le sérial buteur de L2 s’en est allé faire parler le feu en Italie. Cependant, les recruteurs n’ont pas chômé, et on réussi à réalisé quelques bons coups, entre autres Leslie Malouda et Freddy Drogba (les petits frères des grands), mais aussi Brice Jovial, le buteur Havrais, recruté pour 2M€. Ajoutés à cela les valeurs sûres telles que Corgnet, Mandanne ou encore Grégory Thil. Autant dire que les dirigeants n’ont pas lésiné sur leurs moyens et que cette équipe est à prendre au sérieux. C’est donc un adversaire intéressant auquel se mesurera l’ACA, mais qu’il ne faudra pas ménager. Une entame de match similaire à celle réalisée contre Brest sera de mise, afin de ne pas laisser prendre confiance à cette équipe, dont le public très présent depuis le début de saison, est un argument important dans la motivation. Aux Ajacciens maintenant de ne pas retomber dans leurs travers, et continuer à monter en puissance.  La tactique en 4-5-1 devrait être réitérée, avec cette-fois-ci Socrier en pointe à la place d’Ilan. Le Brésilien, blessé aux côtes lors du dernier match, est préservé en vue de la réception de Paris après la trêve internationale. 

U gruppu di u DFCO :

Tchagouni, Reynet - Varrault, Bamba, L. Malouda, Souprayen, Paulle, Zarour - Altama, Marcq, Sankharé, Corgnet, Matsui, Bauthéac - Mandanne, Thil, Jovial, Courgnaud.
U gruppu Aiaccinu :

Ochoa, Debès, Lippini, Medjani, Bouhours, Poulard, Maire, Charvet, Diawara, André, Pierazzi, Mostefa, Kinkela, Sammaritano, Lasne, Tiberi, El-Hany, Socrier.
                                                                                                                                O. C.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Helena Ferrer (mardi, 31 janvier 2017 10:49)


    Thanks for finally talking about > %blog_title% < Loved it!