Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Prison de Borgo : "Pas de problèmes majeurs"

Sauveur Gandolfi-Scheit, député de Haute-Corse, Paul Michel, procureur général près la cour d'appel de Bastia et Me Linda Piperi, bâtonnière de l'ordre des avocats, ont comme prévu, effectué jeudi une visite au centre pénitentiaire de Borgo.  La délégation passé plus de deux heures au sein de l'établissement à visiter les différents secteurs de la maison d'arrêt pour essayer de se faire une idée sur les conditions de vie des détenus et des surveilants du centre.

Pour Sauveur Gandolfi-Scheit, Paul Michel et Linda Piperi, il n'y a aucun problème majeur pour le moment au sein de l'établissement, mais il faudra faire preuve de vigilance pour l'avenir, notamment lorsque les travaux qui affecteront la prison d'Ajaccio entraîneront un afflux de détenus vers Borgo.
"Le centre fonctionne dans de bonnes conditions, certes  il y a bien de temps à autres quelques petits incidents mais pas de problèmes majeurs" a souligné Paul Michel qui s'est dit "aussi satisfait que possible" de sa visite.

Le député-maire de Biguglia, qui abondait dans ce sens, a quant à lui expliqué les raisons de se rendre une nouvelle fois à Borgo. « C'est essentiellement pour mieux comprendre les faits qui s'y sont déroulés au cours des dernières semaines'
"Mais tout est rentré dans l’ordre. Certains détenus m’ont même déclaré ne pas être d'accord avec la mauvaise publicité faite autour de ces incidents."

Concernant, la population carcérale Sauveur Gandolfi-Scheit s'est dit inquiet du  sort qui sera réservé à Borgo lorsque la réhabilitation de la prison d’Ajaccio débutera. " A ce moment-là la vigilance sera de mise. Il faudra surtout éviter une explosion des chiffres." Il était rejoint sur ce plan par Linda Piperi : « Nous ignorons ce qu’il va advenir des détenus d’Ajaccio. Mais s'ils devaient être transférés sur Borgo, la tension pourrait monter d’un cran et le climat se détériorer" soulignait-elle en insistant sur le fait que, pour l'heure, à Borgo c’est la demande de l’amélioration des conditions de l’offre de travail pour les détenus du centre de détention qui est au centre des préoccupations.

Écrire commentaire

Commentaires: 0