Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Aiutu Studientinu : Pour lutter contre la précarité à l'université de Corse

(Photo Marina Massiani)
(Photo Marina Massiani)

A l’heure où l’Università di Corsica fête ses 30 ans d’existence, une initiative inédite prend forme. Pour la première fois, que ce soit en Corse ou au niveau national,  plusieurs associations, syndicats, étudiants de tous horizons, se rassemblent au sein d’une université pour lutter contre le fléau de la précarité. Cette association a pris pour nom “ Aiutu Studientinu ”, et son but, désintéressé et apolitique, est simple : écouter, aider, soutenir  les étudiants en situation précaire.

Mardi à l'heure de leur conférence de presse, les étudians membres de l'association n'ont pas manqué de dresser le constat d'une triste réalité.
"Nous le voyons tous les jours sur le campus, l’inégalité sociale est encore plus perceptible quand elle touche l’univers étudiant. Tous les chiffres le montrent, la précarité étudiante n’a cessé de croître ces dernières années : les demandes d’aide au FNAU (Fonds National d’Aide d’Urgence), les demandes de bourses, les demandes de logements étudiants, sont en constante augmentation. Cependant, les moyens, eux, ne suivent pas. Pour preuve, l’Europe a supprimé cette année 75% de ses aides aux associations caritatives, passant de 400 à 100 millions d’euros" ont-ils déploré
Création d'une épicerie solidaire sur le campus
"Pour nous, étudiants de la Faculté de Corse, il nous est impensable de rester indifférents. La solidarité étudiante, trop longtemps mise de coté, doit réapparaître au premier plan de la vie universitaire."

Pour faire face à la situation, l’Aiutu Studientinu propose une réponse concrète face  à ce qu'il appelle "la culture de l’indifférence".
"Pour faire mentir celles et ceux qui taxent la sphère étudiante d’individualisme, nous annonçons, dès aujourd’hui, la création d’une épicerie solidaire sur le campus, et la mise en place de réunions hebdomadaires, ouvertes à toutes les bonnes volontés, pour organiser notre démarche. Ces réunions se tiendront tous les Jeudis à 18 heures, devant cette même épicerie."
Des produits de première nécessité
"Notre objectif est de fournir, aux étudiants les plus nécessiteux, des produits de première nécessité, aussi bien en matière alimentaire, que d’hygiène et de confort de vivre" ont précisé les étudiants de l'Aiutu.
"Notre action se veut complémentaire du rôle des assistantes sociales, déjà investies sur le campus. C’est pourquoi nous collaboreront avec elles, afin de mener le plus consciencieusement possible notre combat. Nous invitons d’ores et déjà tout étudiant dans le besoin à prendre contact avec elles".
Mais Aitu Studientinu n'a pas attendu la rentrée pour commencer à œuvrer.
"Notre lutte contre la précarité a a débuté dès cet été. Plusieurs entreprises, organismes, et particuliers ont répondu à  notre appel du 14 Avril dernier. Nous les en remercions, et nous  espérons que leur engagement se poursuivra" ont encore souligné les étudiants qui n'ont pas omis, à cette occasion, de remercier tout particulièrement le CROUS de Corse de leur avoir fourni un local et l’association“ A Cunfraterna ” de s’être montrée généreuse avec eux.
"Nous appelons à la mobilisation de tous les étudiants, que ce soit en temps ou en bien, ainsi qu’au reste de la population insulaire afin que Aiutu Studientinu joue pleinement son rôle auprès des étudiants en difficulté".
"Enfin, nous insistons pour faire savoir que le combat d'Aiutu Studientinu est plus qu'un simple soutien, c'est un dû, une entraide fraternelle sur laquelle nous devons nous appuyer pour nous ouvrir notre avenir. Celui de notre île se décide ici, et ne se construira que sur une base d’entraide !
Sò  i vosci ziteddi è i vosci amichi chì sò à l’Università : Ùn li Lascieti micca cascà !"
Le message est lancé !

Enfin opérationnel !

Face au fléau de la précarité  étudiante, ce sont les étudiants eux-mêmes qui apportent une réponse. Créée en Mars dernier, l’association Aiutu Studientinu se pose en rempart contre ce qui touche toutes les classes de la société, et qui est malheureusement aussi présent à l’Université de Corse. 
« Nous voulons faire mentir celles et ceux qui qualifient la sphère étudiante d’individualisme » dit le communiqué de presse. Le but de cet organisme est simple : récolter des dons et les redistribuer. Pour cela, l’Aiutu Studientinu s’est doté d’un outil indispensable et unique en son genre sur un campus universitaire, à savoir une épicerie solidaire. Chaque étudiant dans le besoin pourra y obtenir du matériel de première nécessité, notamment draps et couvertures, mais aussi produits d’hygiène, électroménager, alimentaire, et tout ce dont un étudiant a besoin pour travailler dans des conditions décentes, sans avoir à se soucier pour son confort. Située sur le Campus Mariani, l’épicerie solidaire sera ouverte toute la semaine et des permanences seront tenues par les étudiants impliqués dans la structure.
L’association collaborera avec les assistantes sociales afin que le service rendu soit de meilleure qualité  possible. Chaque étudiant dans le besoin devra obligatoirement passer devant celles-ci afin qu’un dossier soit constitué.  « Plusieurs entreprises, organismes, et particuliers ont déjà répondu à notre appel du 14 Avril dernier. Nous les en remercions, et nous  espérons que leur engagement se poursuivra. » .  A l’heure où l’Università fête ses trente ans d’existence, une telle initiative est à saluer, tant on sait que les demandes de logements étudiants, et surtout de bourse de d’aide du Fond national D’Aide D’Urgence sont en constante augmentation. Et les emplois étudiants ne sont malheureusement pas légion dans la petite cité étudiante.
L’association, qui passera bientôt en collectif, est soutenue par les deux syndicats présents sur le campus (Cunsulta di a Ghjuventù Corsa è ghjuventù Paolina) ainsi que par le STC Università. De plus l’association « A Cunfraterna » et sa présidente Mattea Piferini accompagneront l’Aiutu Studientinu dans son combat.

Écrire commentaire

Commentaires: 0