Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le SC Bastia face à Angers : Obligation de résultat

"De la spontanéité et du réalisme» voilà ce qui a manqué au Sporting mardi dernier sur la pelouse de Reims pour ramener au moins un point de son déplacement. Défaits pour la troisième fois consécutive en déplacement, les joueurs de Frédéric Hantz n'ont plus gagnés depuis plus d'un mois en championnat. D'où l'obligation de réagir vendredi soir sur sa pelouse face à Angers. Situé entre deux eaux (à trois points du peloton de tête, mais aussi au même nombre de points qu'au premier relégable), les Bastiais se doivent d'être constants sur la totalité du match et non pas sur une petite période, ou bien souvent il est trop tard pour réagir...

Quatre matches de suspension pour Maoulida !

Pour cette rencontre, le groupe sera privé de trois éléments pour cause de blessure. Angoula,Robail et Marque ne sont pas en mesure de tenir leur place. Pieratambée Sanaia joueront en CFA. Enfin, Maoulida a écopé de  quatre matches de suspension dont deux avec sursis et sera par conséquent de nouveau suspendu ce vendredi soir. Sachez que les deux matches de suspension avec sursis se transformeront en « ferme » si le joueur venait à prendre un carton jaune au cours des dix prochaines rencontres…. Une décision très sévère et qui pourrait faire l’objet d’un appel de la part des dirigeants... En revanche, Frédéric Hantz récupérera Khazri qui a soigné son mollet et surtout - à la surprise générale - Choplin qui sera de retour seulement après six jours d’absence. Victime d’une entorse de la cheville, son indisponibilité avait été évaluée à trois semaines, mais la volonté du joueur de vite revenir à portée ses fruits. Il est à espérer que ce retour « rapide » ne lui soit pas préjudiciable vendredi soir…
Angers : Prudence
Côté Angevins, le mot d’ordre avant cette rencontre est « prudence ». D’ailleurs à l’issue du dernier entraînement jeudi matin, le technicien ne s’y trompait pas.

« Bastia est une très belle équipe mais qui n'a pas le nombre de points qu'elle mérite. Contre Monaco, les Bastiais perdent deux points alors que Monaco s'est pratiquement pas procuré d'occasions, à Reims, Bastia ne méritait vraiment pas de perdre. Peut-être que les Bastiais sont en manque de confiance certes, mais il y a des joueurs de talent qui peuvent faire la différence à tout moment
Restant sur deux très bons résultats loin de leurs bases (victoires à Monaco et nul à Lens), les joueurs de Stéphane Moulin seront privés de plusieurs joueurs pour cause de blessure. Malicki (gardien habituellement titulaire), Ayité, Ouasfane, Ouarguini, Frickèche, Adegoroye et Rousseau, manqueront ainsi à l’appel. Mais malgré ces forfaits, attention à cette équipe qui constitue la seconde attaque de ce championnat et surtout une solidité défensive retrouvée, ce qui faisait défaut en début de saison selon le coach Angevin.
Le Sporting présentera:

Magno Macedo Novaes, Dumè Agostini, Maka Mary, Matthieu Sans, Féthi Harek, Jérémy Choplin, Gilles Cioni, Ludovic Genest, Wahbi Khazri, Salim Moizini, Yannick Cahuzac, Jérôme Rothen, Sadio Diallo, Florian Thauvin, Yassin El-Azzouzi, David Suarez .
                                                                                                               André CARLI

Le SCB dépose plainte

Le Sporting depose plainte contre le délégué du match Bastia-Monaco. 
Dans l’après-midi, les dirigeants du Sporting ont annoncé, en effet, avoir déposé plainte , contre Jacques Fiore qui était le délégué de la rencontre entre le Sporting et l’AS Monaco. L’origine de cette plainte ? Le contenu du rapport.  A sa lecture qui les a fait bondir, les dirigeants ont dénoncés des propos « mensongers et diffamatoires », mais également des dénonciations calomnieuses.

CSB : Soutien et appel à la mobilisation

Le CSB communique :
« Reflétant à n’en pas douter le sentiment de l’ensemble du public présent à Furiani, le CSB tient à dénoncer l’attitude proprement scandaleuse du corps arbitral contre Monaco. Visiblement mandatés par les instances, et galvanisés par la présence depuis 48 heures d’une commission d’audit digne des plus belles heures de l’Inquisition, M. Piccirillo et ses assesseurs se sont évertués à gâcher la fête, par des décisions aussi énormes qu’injustes qui ont causé un préjudice immédiat de 2 points, la suspension du dernier joker offensif engagé par le club et ont donc contrarié la dynamique d’ensemble de l'équipe. 
Face à cet énième coup dur, assené comme de coutume avec la bénédiction des instances du football et dans le silence assourdissant des médias sportifs français, notre collectif tient à apporter un soutien total à l’équipe dirigeante et à l’ensemble de l’effectif et de l’encadrement du Sporting. 

Puisque notre vieux stade fait visiblement l’objet de toutes les attentions, nous exigeons désormais que les arbitres, quel que soit leur prétendu « niveau », soient désormais systématiquement contrôlés à Furiani, à commencer par M. Fautrel qui a crevé l’écran lors du dernier Nice-ACA, et qui pourrait être tenté de nous offrir un nouveau "Koh-Lanta footballistique" ce vendredi. 

Si cette demande légitime portée par le club n’était pas suivie d’effet, nous pourrions alors envisager à brève échéance des actions de masse auprès des différentes instances régionales concernées. Pour l'heure, dans l’attente de ce match dont le résultat va conditionner à la hausse ou à la baisse les ambitions du club cette saison, nous appelons l’ensemble des 12.000 bleus venus de toute la Corse qui étaient présents contre Monaco, à prendre de nouveau le chemin du stade pour manifester de nouveau leur ferveur et leur appui à notre équipe. »

Écrire commentaire

Commentaires: 0