Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Montpellier à Timizzolu : L'ACA défie le dauphin

L'ACA a besoin du soutien de tous ses supporters
L'ACA a besoin du soutien de tous ses supporters

L’ACA reçoit Montpellier pour la 7e journée de L1 à Timizzolu. L’équipe de René Girard joue les premiers rôles dans ce début de championnat, et entend poursuivre sa belle dynamique, après le nul concédé dans les derniers instants à Brest. Les Ajacciens, eux, auront l’esprit revanchard après l’épisode niçois, qui est toujours frais dans toutes les mémoires.

Victimes d’une petite injustice Samedi dernier, avec ce pénalty sifflé sept minutes après la faute (réelle il est vrai) de Cavalli sur sa ligne, l’ACA s’est incliné avec un goût amer, un goût du travail inachevé, sur la Côte d’Azur.

Les coéquipiers de J.-B. Pierazzi avaient pourtant montré de bonnes choses, notamment dans le placement et allaient finir la première mi-temps sur un score vierge, quand survint ce petit « incident de procédure » appelons-le ainsi, à savoir l’usage de la vidéo afin de déterminer une décision arbitrale.

Et ce positif doit amener les hommes d’Olivier Pantaloni à se sublimer, face à des Héraultais en pleine possession de leurs moyens.

Galvanisés par un départ canon, perdant leur rang de leader au soir du Lyon-Marseille de Dimanche dernier, c’est une des équipes les plus performantes du début de compétition, même si elle a connu déjà deux fois la défaite. Cependant, le coach ajaccien devra encore repenser sa tactique, car en plus de N’Diaye, toujours convalescent (quinze jours de plus) et Maire (en phase de reprise), c’est un autre défenseur qui s’ajoute à la liste déjà lourde de l’infirmerie, à savoir Samuel Bouhours, touché à une cuisse. Cela permettra donc à Jackson Mendy et aussi à Mickaël Charvet d’être sur la feuille de match. Cavalli, suspendu, laissera sa place à Medhi Mostefa dans l’entrejeu, et El Hany retrouvera la sienne sur le banc de touche.
Coté Montpelliérain, on notera les absences de Geoffrey Dernis, suspendu, et de Cyril Jeunechamp blessé.
Dans un autre domaine, la présence du public, bien que le match se joue en milieu de semaine, ne sera pas de trop.

Avec une baisse de 3000 spectateurs lors de la dernière sortie à François-Coty, on ne peut que dénoncer l’attitude du public ajaccien. Il ne faut pas s’attendre à des miracles pour cette saison, mais si l’on veut pouvoir rêver à des jours meilleurs, mieux vaut tout faire dès maintenant pour soutenir son équipe.

Les voix les plus critiques se sont déjà élevées, même si dans l’ensemble les supporters restent confiants. Mais force est de constater que l’on est peut-être en train de retrouver ce qui faisait le principal défaut de François-Coty il y a 5 ans en arrière, à savoir l’intolérance du public face aux mauvaises performances. On l’a vu contre Valenciennes, les absents ont toujours tort, et libres à ceux qui enterrent déjà les espoirs de maintien de déserter les tribunes. Ceux qui restent savent pourquoi, et au vu des deux dernières performances de cet ACA encore peu expérimenté, on a de quoi les comprendre. 
Coup d’envoi à 19 heures.
Tutti in Timizzolu ! 
U gruppu Aiaccinu
Ochoa, Debès, Lippini, Medjani, Poulard, Mendy, Charvet, Diawara, André, Pierazzi, Mostefa, Kinkela, Sammaritano, Lasne, Tiberi, El-Hany, Ilan, Socrier.
                                                                                                                            O. C.

Écrire commentaire

Commentaires: 0