Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Bastia : La médaille du Patrimoine à une lectrice de Corse Net Infos

Jean-Baptiste Raffalli (à gauche) congratule Charles Monti, directeur de la publication de Corse Net Infos
Jean-Baptiste Raffalli (à gauche) congratule Charles Monti, directeur de la publication de Corse Net Infos

La première des deux journées européennes du Patrimoine, qui s'est déroulée samedi  à Bastia, restera longtemps dans les annales de la ville. Jean-Baptiste Raffalli, conseiller général et conseiller municipal de Bastia en charge du Patrimoine, a en tout cas fort bien fait les choses en muant plus d'une centaine de bastiais en touristes dans leur propre ville. Mais entre le début de la balade, devant l'office du tourisme, et le dernier son du quadrille sur lequel Ochju a Ochju a dansé à l'envi sur la parvis de l'église Saint-Joseph, Jean-Baptiste Raffalli a pris le temps de distinguer une lectrice de Corse Net Infos, Perrinaïc Lefevre en l'occurrence qui, il y a quelques semaines, avait déclamé depuis Charleville-Mézières où elle réside, un véritable hymne d'amour à la Corse. 

Et c'est à Charles Monti, directeur de la publication de Corse Net Infos, qui a publié le texte cité samedi,  que le conseiller municipal, en charge du Patrimoine, a annoncé devant la foule de ses invités la bonne nouvelle : la médaille du Patrimoine de la ville de Bastia pour l'année 2011 a été décernée à Perrinaïc Lefevre. Une belle récompense pour une jeune femme qui, depuis le pays de Rimbaud, a su mettre en valeur Bastia et ses quartiers mais aussi Corse Net Infos, par la qualité de son écriture.
Nous lui en sommes gré.
Mais au-delà de ce moment de reconnaissance, la journée pleine et sans temps morts, qui fut proposée aux invités du service du Patrimoine, et à tous ceux qui s'étaient joints à eux, a été unaniment appréciée.
Et le concept de faire des bastiais des touristes dans leur propre ville, a permis a beaucoup d'entre eux de découvrir des sites, des endroits et des quartiers sous des aspects parfois surprenants.
La journée s'est achevée en apothéose à l'église et sur le parvis de l'église Saint-Joseh avec un beau concert du groupe I Macchjchjoli et un spectacle de danses de la troupe cortenaise Ochju a Ochju rythmé par une exposition sur le costume traditionnel corse, et son évolution expliquée, avec force détails à l'appui, par l'historien Rennie Pecqueux Barboni.

Après quoi, conseiller municipal en charge du Patrimoine et invité ont pu, à leur tour, dans la joie et la bonne humeur, et comme nos en images en témoignent, danser le quadrille sur le parvis de Saint-Joseph devant le four de San Gjhisé réalisé par les apprentis du CFA de Furiani !

Écrire commentaire

Commentaires: 0