Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Calvi ne l'a pas volé

La joie des Calvais après le but (Photos Jean-Paul Lottier)
La joie des Calvais après le but (Photos Jean-Paul Lottier)

Stade Jacques-Ambroggi à L'Ile-Rousse
FC Calvi  1 - 0 Amiens AC (mi-temps 0-0)
Arbitres: M. Henck assisté de MM Blondin et Guenard
But: Martinez (81e, CSC) pour Calvi
Avertissements: Khazri (37e) pour Calvi; Collet (37e), Dié (39e), Bouras (82e), Ziouziou (90e) pour Amiens
FC Calvi: F. Menozzi, Inzerillo, Soler, Richier, Ciavaldini (c), Sauli, Giannone (Muller, 59e), Khazri (D. Menozzi, 80e), Maric, Portillo (Reynouard, 75e), Kahlaoui, Luciani. Entr: Santini Didier
Amiens AC: Chatalen, Martinez, Boukamoutou, Dié, Bouras, Collet, Sagouti (c), Carney (Maquingheh, 70e), Tahin, Ait Ahmed (Miloudi, 62e), Despois de Follevill ( Ziouziou, 82e), Nguekah, Iscol. Entr: Hamdane Azouz.

Si il y a bien une victoire qui est méritée, c'est bien celle du FC Calvi obtenue ce dimanche face à une coriace équipe d'Amiens. Les hommes de Didier Santini ont été récompensés au terme d'un match sérieux.
Privés de pas moins de sept titulaires, les Calvais enregistraient malgré tout deux retours sympathiques, ceux de « Greg » Richier et de Sylvain Renouard, écartés des terrains durant plus de six mois.
D'entrée de jeu, sous un soleil de plomb, on comprenait qu'Amiens avait décidé de tout verrouiller, s'appuyant principalement sur un bloc défensif bien orchestré, autour de Farid Bouras.
A la 19e, ce sont même les visiteurs qui se créaient la première véritable occasion par Tahin qui tirait largement au dessus.
Portillo répliquait à la 26e mn sur un renvoi de Chatalen, sans succès.
Les Balanins tentaient de contourner la défense adverse mais manquait de vitesse et de vivacité.
A la 36e minute, coup-franc de Khazri, Chatalen s'interposait. Le n°6 de Calvi récidivait 4 minutes plus tard toujours sans succès.
Dans la minute suivante, Portillo s'essayait en tirant de loin, à côté, tout comme Inzerillo.
La plus belle occasion de cette première période revenait à Maric qui, seul face au gardien croisait trop sa frappe.
Au retour des vestiaires, malgré plus de volonté d'aller de l'avant, le même scénario se répétait avec une équipe d'Amiens qui refusait le combat.
Parti en contre, Portillo décochait une frappe croisée que Chatelen captait.
A la 48e minute, la frappe de Khazri prenait la direction de la lucarne amiénoise mais Chatalen se détendait repoussant le ballon sur Portillo qui trouvait ensuite le petit filet extérieur du portier adverse.
Calvi poussait mais n'y arrivait pas.
A la 60e, sur un corner de Khazri, Richier reprenait de la tête mais le ballon heurtait la transversale; A la 67e, Kahlaoui s’essayait de loin, sans danger.
Avec beaucoup de patience, sans jamais céder à l'énervement, Ciavaldini et les siens continuaient à aller vers le but amienois.
Une persévérance qui devait porter ses fruits.
A la 81e mn, sur un ballon en profondeur, pressés par Goran Maric, le défenseur d'Amiens, Kevin Martinez et son gardien Thomas Chatalen paniquaient au point de laisser filer le ballon dans le but vide. Calvi pouvait laisser éclater sa joie.
Vexés, menés au score, les visiteurs décidaient de jouer un ton au dessus.
Acculée sur son but, la défense calvaise faisait front avec courage.
A la 85mn, Segouli décochait une frappe sèche à l'entrée de la surface de réparation, Menozzi s'y reprenait à deux fois pour s'emparer sur sa ligne du ballon.
Les Amienois juraient que le ballon avait passé la ligne. Ce n'était pas l'avis de M. Henck qui sifflait un coup-franc en faveur du gardien Corse.
Cette victoire, la première de la saison arrive après le partage des points à Avion et face à Dunkerque et met Calvi dans le bon sens de la marche.
Sur la prestation de ce dimanche, le FCC a montré qu'il avait les moyens de faire face à ce niveau de la compétition.

Écrire commentaire

Commentaires: 0