Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Traversée de Borgo : Les travaux débutent

- Les travaux de la traverse de Borgo, d'un montant de 6,6 millions d'euros, vont débuter à la mi-septembre, a annoncé vendredi à la mairie de Borgo Paul Giacobbi, président du conseil exécutif en présence de Anne-Marie Natali, maire de la commune.

- Le président du conseil exécutif a également annoncé que les trois AMG, qui sont restés trop longtemps en gare, ont été revus et corrigés aux frais du constructeur. Leur retour sur les rails corses est prévu pour le début du mois d'octobre.

Anne-Marie Natali, maire de Borgo, est heureuse. En tout cas elle n'a pas caché sa satisfaction vendredi matin en accueillant Paul Giacobbi, président du conseil exécutif de Corse, venu entériner le projet de traverse de Borgo.
Mais il s'agit-là plus que d'un projet puisque les travaux, prévus en deux temps, débutent à la mi-Septembre.
Paul Giacobbi explique dans notre vidéo toute la philisophie qui a guidé de la démarche de la CTC dans cette opération.
Au-delà de son propos, il n'est peut-etre pas inutile d'extraire quelques-unes des informations qu'il a livrées tout au long de son intervention de la matinée en présence notamment de Jean Dominici, conseiller général de Borgo et des élus de la commune.

Ce sera la route territoriale 10

La traverse elle-même sera réaménagée en deux temps. Les travaux du premier - environ 600 m - sont prévus pour durer un an à compter de la mi-septembre. Ceux de la seconde (1km) devraient entamés avant la réalisation du tronçon de la 2x2 voies Borgo-Vescovato.
On réalisera sur cette portion de route territoriale qui portera le numéro 10 deux fois une voie avec un amagement paysager de chaque côté, de larges trottoirs et une piste cyclable.

Tronçon Revinco-Vescovato

Ce chantier s'inscrit sur le tronçon de 2x2 voies Revinco-Vescovato inscrit au schéma routier adopté récemment par l'assemblée de Corse.
L'objectif est de réduire la circulation sur cette portion de voirie urbaine.
Cinq carrefours, cinq mini tunnels
De Montesoro à Casatorra il y a aujourd'hui cinq rond-points. Début 2013 la CTC va engager des travaux pour les déniveler. C'est à dire que, comme cela existe déjà Bastia, on construira des mini-tunnels à chacun de ces carrefours.

La zone la plus dynamique de Corse
Paul Giacobbi n'a pas manqué de souligner que si Borgo est la zone la plus dynamique de Corse - un effort "colossal" y a été effectué au niveau du logement, de l'urbanisation et de l'assainissement - paradoxalement la route, sur laquelle la circulation a doublé,  n'a absolument pas changé en 20 ans.
Dès lors il était important d'agir.
Le financement

Le projet est évalué à 6,6 M€ TTC avec la répartition suivante établie pour la part travaux:

- Collectivité territoriale de Corse : 3.841.324,03 €
- Commune de Borgo : 1 561 247, 94€
- Conseil général de Haute-Corse : 61 333,33€

Les études et les acquisitions foncières ont été intégralement prises en charge par la collectivité territoriale de Corse à hauteur de 698 982 €TTC.

La future traverse de Borgo
La future traverse de Borgo

AMG sur les rails début octobre
A Borgo, de la route au train il n'y a qu'un pas. Et Paul Giacobbi l'a allègrement franchi en annonçant que début Octobre, les 3 AMG acquis par la CTC seront remis sur les rails.
"L'Etat devrait autoriser la remise en service des rames à cette date. Les travaux de réfection ont été à la charge du constructeur."
Cette perspective ouvre dès lors la voie à trois axes de développement.
- La généralisation de la conduite centralisée sur voie unique
- Le doublement de 4 kms de voie
-  Un cadencement - du trafic - tous les quarts d'heure entre Casamozza et Bastia.
Mais il faut encore travailler sur les gares et les parkings.
L'idée est de faire admettre que de Borgo il est plus pratique d'aller à Bastia en empruntant le train que de s'y rendre en voiture.
"Mais il faut remettre les trains sur les rails et faire rouler les trains"
Des études en ce sens ont été faites à Bastia mais également à Ajaccio pour la région ajaccienne.
Avertissement de Paul Giacobbi : "Pour que cela soit en place dans cinq ans, il faut se mettre dès maintenant au travail".

Écrire commentaire

Commentaires: 0