Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Calvi : Les filles des îles enflamment le court central

Les soeurs jumelles de la Réunion Mathilde et Marie Hoareau (Photos Jean-Paul Lottier)
Les soeurs jumelles de la Réunion Mathilde et Marie Hoareau (Photos Jean-Paul Lottier)

Journée décisive samedi au stade de Beach tennis de Calvi où se déroulent depuis jeudi les 3èmes championnats de France de Beach tennis réunissant pas moins de 35 ligues. La première surprise de jour a été pour les organisateurs qui ont découvert bon nombre de barrières de sécurité à la mer. La cause sans doute à un mini coup de tabac dans la nuit. L'incident vite oublié, a fait place aux huitièmes de finale, quarts de finale et matches de classement, le tout sous l'oeil du juge-arbitre Anne Lasserre.

Journée décisive ce samedi au stade de Beach tennis de Calvi où se déroulent depuis jeudi les 3èmes championnats de France de Beach tennis réunissant pas moins de 35 ligues.
La première surprise de jour a été pour les organisateurs qui ont découvert bon nombre de barrières de sécurité à la mer. La cause sans doute à un mini coup de tabac dans la nuit.
L'incident vite oublié, a fait place aux huitièmes de finale, quarts de finals et matches de classement, le tout sous l'oeil du juge arbitre Anne Lasserre..
On retiendra de cette journée riche en rebondissements, les « qualifs » chez les messieurs de la Réunion, le Languedoc, Côte Basque-Béarn-Landes et Pyrénées.
Chez les Dames, les premières à connaître les joies de la qualification ont été le Languedoc, la Seine et Marne et la Bourgogne.
Restait une place à saisir. Le tableau a fait que l'on retrouvait pour ce dernier match qualificatif la Réunion face à la Guadeloupe. Un choc des îles qui ressemblait étrangement à une finale avant la lettre.
Et, le public ne s'y est pas trompé en prenant le court central d'assaut.
L'ambiance est rapidement montée, tant la rencontre atteignait des sommets.
Les soeurs jumelles de la Réunion Mathilde et Marie Hoareau s'imposaient assez facilement dans ce 1er set.
Mais, les filles de la Guadeloupe n'allaient pas s'avouer vaincues. Effectuaient un deuxième set de toute beauté. Tous les points étaient âprement disputés par les quatre filles.
Entre les échanges, dans les gradins, le public « chaud bouillant » faisait la Ola.
Finalement, au mental, les filles de la Guadeloupe l'emportaient 7/5.
Pour le plus grand plaisir des spectateurs, on avait droit au super tee-break joué en 10 points.
Et, à ce jeu, les sœurs jumelles se montraient impitoyables, en l'emportant 10-3.
Les portes du paradis s'ouvraient pour Mathilde et Marie qui affronteront aujourd'hui en demi-finale la Bourgogne.
Cette victoire de La Réunion fut aussi celle des îles.
Et, contrairement à la tradition, ce n'est pas le soleil qui a salué cette victoire mais la... pluie !

Résultats du 3 Septembre
8èmes de finale
Dames
Languedoc(2) bat Centre 6/0 6/2
Auvergne bat Champagne 6/2 6/2
Guyenne(3) bat Côte d’Azur 7/5 6/7 1/0
Seine et Marne(6) bat Pays de Loire 6/2 6/4
Bourgogne bat Val d’Oise 7/6 2/6 1/0
Martinique(Q) bat Provence(4) 6/1 6/3
Réunion bat Lyonnais 6/1 6/2
Guadeloupe(1) bat Hauts de Seine 6/3 6/3

Messieurs : Réunion bat Poitou(2) 7/5 6/3
Pays de Loire(7) bat Yvelines 6/1 6/4 1/0
Côte d’Azur(3) bat Dauphiné Savoie 6/2 6/4
Languedoc(6) bat Val d’Oise 6/3 6/1
Essonne(5) bat Guyenne 6/2 6/1
Côte Basque(4) Béarn Landes bat Seine et Marne 6/1 6/1
Bourgogne bat Bretagne(8) 6/4 6/3
Pyrénées(1) bat Hauts de Seine 4/6 6/4 1/0
Les perdants sont rebasculés dans un tableau de classement des places 9 à 16.

Quarts de finale
Dames :
Languedoc(2) bat Auvergne 6/1 6/1
Seine et Marne(6) bat Guyenne(3) 7/5 6/1
Bourgogne bat Martinique(Q) 6/2 7/5
Réunion bat Guadeloupe(1) 6/3 5/7 1/0

Hommes :
Réunion bat Pays de Loire(7) 6/0 2/6 1/0
Languedoc(6) bat Côte d’Azur(3) 6/1 4/6 ab.
Côte Basque Béarn Landes(4) bat Essonne(5) 6/1 6/0
Pyrénées(1) bat Bourgogne 6/4 7/5

 

Demi-finales de dimanche
Dames :
Languedoc(2) Seine et Marne(6)
Bourgogne Réunion

Messieurs :
Réunion Languedoc(6)
Côte Basque Béarn Landes(4) Pyrénées(1)

Écrire commentaire

Commentaires: 0