Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

4e Challenge Moretti : Un hommage au goût de nostalgie

Pour ce quatrième Challenge Michel Moretti, l’ACA reçoit le SCB à Timizzolu. Pour les joueurs Bastiais, il s’agira de garder le rythme qui a fait le bon début de saison du Sporting, notamment à domicile. Pour les Ajacciens, il faudra jouer…et surtout bien jouer pour essayer de rebondir rapidement. Coup d’envoi samedi à 20h45 à Timizzolu.

Les deux frères ennemis, qui ne se sont plus affrontés en compétition depuis plus d’une saison maintenant, se retrouvent donc à François-Coty pour rendre hommage au Président Moretti, parti trop tôt un matin de Mars 2008 rejoindre les étoiles. Le souvenir de celui qui, en 78, commenta l’épopée Bastiaise en UEFA, et en 2002, fit retrouver l’élite au football ajaccien, sera présent dans toutes les têtes. Plus de quatre ans après sa disparition, son ombre plane encore et planera toujours au dessus de Timizzolu.
Coté SCB, Frédéric Hantz effectuera des tests dans sa composition, avec les retours de Genest et Marque, la nouvelle recrue au nom qui sonne bien. Le turn-over devrait également faire foi dans l’équipe Bleue, qui ne jouera pour autant pas avec l’équipe bis, puisque tous les cadres ont été retenus.

Coté Bianch’è Rossu, ce match sonne différemment. Après avoir enchaîné trois performances médiocres, dont un nul à la maison contre Evian, qui avait des allures de défaite, les Oursons devront se servir de ce match comme d’un générateur de confiance. Car c’est bien ce qu’il manque dans le groupe d’Olivier Pantaloni, pourtant pétri de qualités et d’envie. S’il s’agit bien sûr d’un match amical, il sera question de s’acquitter d’une bonne partie. Il faudra peut-être aussi montrer un autre état d’esprit dans la conquête du ballon.

C’est d’ailleurs le point montré du doigt par Alain Orsoni au sortir de l’élimination au Mans : «Tomber, ce n’est pas honteux : ce que je considère comme honteux, c’est de ne pas se relever» déclarait de manière cinglante le président de l’ACA dans une interview parue sur le site officiel du club. Le message a dû passer donc, reste à prouver qu’il a été tout aussi bien reçu.
Pour disputer ce match, Olivier Pantaloni devra se passer des services de Leti N’Diaye (toujours blessé), de Memo Ochoa, Benjamin André, Carl Medjani et Medhi Mostefa, tous les quatre dans leurs sélections respectives. Coté Bastiais, aucun absent à déplorer hormis Sadio Diallo, lui aussi en sélection. 
 

 

Ingiru à u scontru
Pendant la rencontre, les joueurs des deux camps arboreront sur leurs maillots le logo de la CTC, partenaire de la rencontre, issu de leur politique de corsisation des entreprises : « A lingua hè viva, ci tocca à parlà ! ».

De plus, le 15 Octobre l’ACA signera à son tour la Charte de la Langue Corse, déjà ratifiée par le Sporting en début d’année. Le projet mené par Pierre Ghionga, conseiller exécutif, aura donc une vitrine ouverte sur le football Corse, et sera, enfin, commun aux deux clubs lors de la rencontre  ACA-PSG.

Dominique Bucchini, président de l’assemblée, donnera d’ailleurs le coup d’envoi de ce derby. De plus sera proposé à la mi-temps une démonstration de tennis-ballon, avec le club d’Ajaccio Tennis-Ballon, ainsi qu’une promotion pour le championnat d’Europe de la même compétition qui se tiendra à Corti au mois d’Octobre. 
Festighjemi u ballò corsu ! Tutti in stadiu !
U gruppu Aiaccinu : Debès, Monteiro – Diawara, Lippini, Poulard, Charvet, J. Mendy, Maire - Cavalli, Pierazzi, Lasne, Kinkela, Sammaritano, Zahibo – Socrier, Ilan, Delort
U gruppu Bastiacciu : Novaes, Sanaia - Marque, Sans, Harek, Choplin, Cioni, Périatambé- Khazri, Moizini, Robail, Thauvin, Rohten - Genest, El-Azzouzi, Maoulida, Suarez.

                                                                                                                         O.C

Écrire commentaire

Commentaires: 0