Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Drame d'Algajola : Il a écrit sa lettre avant de partir en vacances

- Stéphane Saada avait prémédité son geste. C'est ce qu'il ressort de la conférence de presse tenue conjointement mardi matin à Bastia par Dominique Alzeari, procureur de la République et le colonel Gilles Rougeaux, commandant la section de recherches d'Ajaccio.

- Le courrier parvenu à la sous-préfecture de Calvi, et dont on a retrouvé un double dans l'appartement tragique d'Algajola, où il faisait part de son funeste projet, s'il a bien était oblitéré sur place était en effet daté de Grenoble.
- Les enquêteurs restent discrets sur le déroulement du drame qui aurait pu survenir en fin de semaine dernière. Sur place on a retrouvé des médicaments et une carabine.
- A Grenoble, les voisins décrivent les Saada comme des "gens sociables, agréables à vivre et sans réels problèmes en apparence."

Chantal, voisine à Grenoble de la famille Saada : « C'est horrible, je n'arrive pas à y croire »

L'appartement où s'est déroulé le drame (Photos Jean-Paul Lottier)
L'appartement où s'est déroulé le drame (Photos Jean-Paul Lottier)

Au lendemain de la terrible découverte dans un appartement de la résidence Capo Rosso à Algajola, - occupée en grande majorité par des vacanciers - de la famille Saada : Stéphane 50 ans, son épouse Corinne, 51 ans, leurs enfants: Pierre, 12 ans et Claire, 10 ans, c'était la consternation.
Comment un tel drame a pu se produire? Comment Stéphane, le chef de famille a t-il pu en arriver là?

Des questions en partie dévoilées ce mardi à 11 heures par Dominique Alzeari, le procureur de la République à Bastia et le colonel Gilles Rougeaux, commandant la SR d'Ajaccio (voir notre vidéo)
A Grenoble et plus particulièrement au N°28 de la rue Ampère ou vivait la famille Saada, c'est aussi le choc.
Abasourdie par l'atrocité du drame, Chantal voisine des Saada a du mal à cacher son émotion: «  C'est horrible ce que vous m'annoncez. Je n'arrive pas à croire que Stéphane ait fait une chose pareille. Lui est originaire de la région parisienne, il a fait ses études à Maison-Alfort et elle est de Haute-Savoie. Elle était secrétaire à l'hôpital de La Tronche, près de Grenoble. Ils se sont installés à Grenoble en 1998. Stéphane était informaticien de formation. En janvier 2011, il avait décidé de changer de métier, en créant sa propre entreprise de rénovation, peinture, vitrerie.
Ils avaient un appartement dans l'immeuble qu'ils ont vendu pour en acheter un plus grand au même endroit. Leur fils Pierre est né le 20 juillet 1999, le même jour que ma fille.
La petite Claire avait 10 ans. Non, j'ai vraiment du mal à réaliser. Stéphane était un garçon plutôt tranquille, un brin rêveur. ».
Et de conclure: « J'ai vraiment le souvenir de gens sociables, agréables à vivre et sans réels problèmes en apparence. C'est affreux ».

Les voisins n'ont rien entendu
A Algajola, paisible station balnéaire du littoral balanin, nichée entre Calvi et L'IleRousse aussi l'émotion était grande. Dans la résidence occupée on l'a dit en grande majorité par des vacanciers, les langues ont du mal à se délier.

La résidence Capo Rosso est composée de plusieurs blocs donnat sur une cour et un parking. Six appartements en rez-de-chaussée et un étage composent l'aile « B » où a eu lieu le drame.

L'appartement qui appartient à Mme Moreau, soeur de Corinne, résidant en Haute-Savoie, se situé en rez-de-chaussée, coincé entre deux autres appartements. Sur le balcon où les chaises sont pliées, les quatre maillots de bain des victimes et des serviettes de plage sont encoré là sur un étendoir. Sur la porte d'entrée du N° 19, les scellés ont été posés.
Le voisin de droite, refuse de s'exprimer. Tout juste consentira t-il à dire qu'il n'a entendu aucun coup de feu.
Le véhicule du couple, stationné au numéro correspondant à l'appartement occupé par les Saada a été emmené dans la soirée de lundi à la compagnie de gendarmerie de Calvi pour être passé au peigne fin.
Il semblerait que le numéro d'immatriculation de celui-ci, un C3 Citroen, ne soit pas au nom de la victime.
Ce mardi matin, à Grenoble, des policiers ont forcé la porte du box des Saada dans lequel se trouvait un autre véhicule Peugeot 306, appartenant sans doute à Corinne l'épouse.
Les parents de Stéphane se trouveraient en Bretagne et ceux de Corinne en Haute-Savoie.
Les corps des quatre victimes ont été conduits lundi soir à la morgue du centre hospitalier de Bastia où l'autopsie sera pratiquée dans quelques jours.
Deux médecins-légistes qui ont l'habitude travailler avec la gendarmerie sont en effet attendus de Toulon et Marseille.
Une enquête de flagrance pour "assassinats suivis d'un suicide" a été ouverte.

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    taylor hampton solictiors (vendredi, 28 mars 2014 10:21)

    If you dread going to work every day or have ever wanted to do the kind of work that made you feel good about what you do then this article is for you. Working in a career that helps others is the difference between looking forward to your job and forcing yourself to go to work each day.

  • #2

    taylor hampton solicitors (vendredi, 04 avril 2014 08:20)

    Professionals in the career consulting industry rely on counseling, research, and marketing techniques to assist their clients in developing career options and industry alternatives that match their goals and objectives.

  • #3

    Primodels Review (mardi, 08 avril 2014 09:08)

    Submit your high-quality, original articles for more exposure, credibility and traffic back to your website. Becoming a full-time artist isn't something that happens overnight. Being able to make a living from being an artist takes a lot of time, dedication and motivation.