Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le SC Bastia freiné par Clermont (1-1)

A Furiani, SCB : 1  Clermont : 1 (Mi-temps : 1-0)

Buts pour le SCB : Suarez (37e) sur pénalty

Pour Clermont : Alessandrini (65e) sur pénalty

Arbitre : M. Chapron
Expulsion : Alvinel (37e) Clermont

SCB : Novaes, Sans, Harek, Choplin, Cioni, Périatambée, Khazri, Rothen, Diallo,  Maoulida, Suarez. (El-Azzouzi, Mary, Robail, Moizini, Agostini)

Clermont :

Farnolle, Esor, Salze, Fomen, Avinel, Namli, Ekobo, Bayod, Alessandrini, Dembele, Riviere. (Bockhorni, Lubasa, Moreira, Armand, Moulin)

On s'attendait à un match âpre entre deux équipes qui, avant le match, étaient à égalité à tous les niveaux au classement.
Et il l'a été. Tout au moins lors de la première demi-heure au cours de laquelle Furiani, toujours aussi bien garni, put mesurer la tâche qui attendait ses favoris.
Puis le Sporting a appuyé sur l'accélérateur. Khazri a commencé par "toucher" du bois et on a vu ensuite Toifilou Maoulida s'envoler dans les airs dans la surface auvergnate au contact de Alvinel, dernier défenseur.

Tony Chapron n'hésita pas une seconde. Penalty pour le Sporting et carton rouge pour Avinel. Un pénalty que transforma sans broncher David Suarez qui, pour la circonstance, enrichissait son capital buts d'une unité - quatre depuis le début de la saison.
Sur sa lancée le SCB pouvait doubler son capital mais Sans, qui avait récupéré le ballon après un ciseau manqué de Maoulida, ne parvenait pas à tromper la vigilance de Farnolle. Toifilou Maoulida ne fut pas davantage inspiré juste avant la pause en ne parvenant pas, une fois encore, à maîtriser un ballon que Furiani, montré du doigt par l'assistant de M. Chapron, voyait au fond des filets auvergnats.
A la reprise Novaes fut le premier à être sollicité après un premier coup franc clermontois mais c'est une histoire de penalty qui domina la seconde période.
Il y eut tout d'abord celui - incontestable - que M. Chapron n'accorda pas à David Suarez. Et il y eut celui, moins évident, que le même arbitre offrit à Rivière.
Clermont, réduit à dix, ne pouvait pas laisser pareille occasion.
Alessandrini en profita de belle manière en se jouant de Novaes à la faveur d'une Panelka.
L'heure de jeu était alors bien entamée à ce moment-là.
Clermont n'eut dès lors de cesse de préserver ce résultat : à 10 contre 11, c'était en effet bien payé pour les visiteurs qui regroupés devant Farnolle ne laissaient plus que Riviere en pointe…
Comme le Sporting n'était pas dans ses meilleures dispositions en cette cinquième journée de compétition ou à tout le moins il ne trouva pas les ressources nécessaires sur tous les plans pour faire la différence, la marque n'évolua guère.
Défaite au Havre, nul à Furiani : le coup d'arrêt est incontestable pour le Sporting.
Mais Reims freiné à Angers, Le Havre battu à Arles-Avignon, Sedan tenu en échec par Metz : l'essoufflement semble général en Ligue 2

Oui, la mini-trêve internationale à venir ne sera pas superflue!

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    LECLERC SEBASTIEN (vendredi, 26 août 2011)

    Pas grave, nous ne pouvons pas tout gagner, second après cinq journées, c'est déjà bien.