Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Eaaux de baignade : Les premières analyses sont bonnes

La Corse affiche des eaux de baignade de bonne qualité  - à 96% en mer et à 70% en eau douce -, selon les premières analyses bactériologiques effectuées depuis juin, ont annoncé mercredi l'Agence régionale de la santé et l'Office de l'environnement de la Corse.

Au 7 juillet dernier, les 560 prélèvements analysés sur les 1 200 effectués en mer et en rivière mettaient en évidence que les eaux de baignade en Corse sont globalement de très bonne qualité.
Mais l'agence régionale de la santé (ARS) et son ingénieur Joseph Mattei tiennent pas à préciser que seuls "30% des analysés effectuées sont rentrées".
Et que sur ces 30% certains dépassements des normes ont été constatés dans quelques rivières et à un moment au sud du port de Calvi.
"Le retour à la qualité a été rapide" commentait Joseph Mattei en précisant que bien  souvent les problèmes constatés proviennent du fait que les eaux usées et les eaux pluviales - qui doivent obilgatoirement séparés - "empruntent le même réseau et en cas de fortes pluies tout le déversement s'opère en mer".
 

 

Quelques points noirs

Selon les résultats des analysés présentés mercredi  huit plages présentent une eau de moyenne qualité : cinq en Corse-du-Sud (Ajaccio, Osani et dans trois lieux de baignade à Porto-Vecchio) et trois en Haute-Corse (Brando, San Giuliano et Taglio-Isolaccio). 

Une plage située à Calvi a été jugée temporairement impropre à la baignade à deux reprises en juin et juillet, à la suite du dysfonctionnement d'un système d'évacuation des eaux usées d'un ensemble immobilier.



La qualité des eaux de baignade est très bonne, ce n'est pas pour autant qu'il n'y a pas quelques incidents", rappelé Joseph Mattei.
Pour lui, il l'a répété plusieurs fois,  les réseaux qui dans bien des cas sont défaillants et l'élevage sont, pour l'essentiel, à l'origine des pollutions ponctuelles ou permanentes.



Avec 70% des eaux de baignade de bonne qualité, la situation des fleuves et rivières tend à s'améliorer ces dernières années.



Lors de la saison estivale 2010, l'eau a été jugée impropre à la baignade dans le Golo, le Tavignano (Haute-Corse) et le Prunelli (Corse-du-Sud). Un arrêté préfectoral interdit la baignade dans le Taravo (Corse-du-Sud) depuis trois ans.



Le classement des eaux de mer et des eaux douces peut êre consulté sur le site : http://baignades.sante.gouv.fr.

Écrire commentaire

Commentaires: 0